•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : le taux de mortalité plus bas à Montréal qu'à New York et Paris

Un portrait statistique de la situation remet en perspective la gravité du problème dans la métropole.

Le centre-ville de Montréal, de nuit.

Montréal est l'épicentre de la pandémie de coronavirus au Canada.

Photo : Radio-Canada / Daniel Thomas

La pandémie de coronavirus a beau faire des ravages dans l'agglomération montréalaise, celle-ci s'en tire mieux que celles de plusieurs grandes villes des États-Unis et de l'Europe.

Selon un bulletin spécial (Nouvelle fenêtre) diffusé mercredi matin par l'Observatoire Grand Montréal, le taux de mortalité sur l'île s'établit actuellement à 282 morts par million d'habitants, alors qu'il se chiffre à 174 décès par million d'habitants pour l'ensemble des cinq régions sociosanitaires de la CMM, soit : Montréal, Laval, Lanaudière, les Laurentides et la Montérégie.

En comparaison, ce taux de mortalité s'élève à 1226 victimes par million d'habitants à New York; à 297 pour le Grand Boston, à 418 pour le Grand Paris; et à 450 pour le Grand Londres.

Ceux de Toronto (64) et du reste du Québec (46) sont toutefois nettement moins élevés qu'à Montréal.

Ce portrait statistique – dont les données datent de 13 h, lundi – n'explique pas pourquoi les taux de mortalité diffèrent autant d'un endroit à l'autre. Mais il remet en perspective la gravité du problème dans la métropole du Québec.

Un graphique du taux de mortalité.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le taux de mortalité dans le Grand Montréal est plus élevé qu'à Toronto, mais il est aussi plus bas qu'à New York, Boston, Londres et Paris.

Photo : Observatoire Grand Montréal

Le bulletin spécial publié mercredi permet en outre de comparer le taux d'infection des différents secteurs de la région métropolitaine, qui serait par exemple plus élevé à Laval (498 cas par 100 000 habitants) qu'à Montréal (453 cas par 100 000 habitants).

On y apprend aussi que le pourcentage de cas québécois provenant des 82 municipalités de la CMM a légèrement grimpé depuis trois semaines, passant de 71 % à 76 % entre le 2 et le 21 avril.

En ce qui a trait aux décès liés à la COVID-19, ceux recensés dans le Grand Montréal (884) représenteraient 85 % de toutes les victimes québécoises de la maladie, qui se chiffraient lundi à 1041.

Dans les cinq régions sociosanitaires de la CMM, 80 % des décès auraient eu lieu dans un CHSLD ou une RPA.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !