•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le taux d'inflation chute à 0,9 % en mars

Selon Statistique Canada, il s'agit de la plus faible croissance constatée entre deux périodes correspondantes depuis septembre 2006.

Silhouette d'un homme devant une pompe à essence.

Les prix de l'essence ont reculé de 21,2 % d'une année à l'autre en mars.

Photo : Reuters / Carlos Barria

Radio-Canada

L'impact du coronavirus sur le coût de la vie est on ne peut plus net, confirment les dernières données publiées mercredi par Statistique Canada.

Le taux d'inflation en mars s'est établi à 0,9 % par rapport au même mois l'an dernier. Il s'agit de la plus faible croissance entre deux périodes correspondantes depuis septembre 2006.

À titre comparatif, le taux d'inflation avait été de 2,2 % en février.

Les économistes de la firme de données financières Refinitiv s'attendaient plutôt à ce que l'inflation atteigne 1,3 % en mars.

Si l'on ne tient pas compte des coûts de l'énergie, la hausse de l'indice des prix à la consommation (IPC) a été de 1,7 % le mois dernier.

Sur base mensuelle désaisonnalisée (qui ne tient pas compte des variations saisonnières habituelles, NDLR), l'inflation a même diminué de 0,9 % en mars, soit la baisse la plus importante jamais constatée depuis 1992, année où ces statistiques ont commencé à être publiées.

Entre mars 2019 et mars 2020, les prix ont augmenté dans six des huit composantes principales qui entrent dans le calcul de l'IPC.

La baisse des prix la plus importante est constatée dans le secteur du transport (-1,2 %), en raison notamment d'une diminution du prix de l'essence de 21,2 % en un an.

Les dépenses en loisirs, en formation et en lecture ont aussi diminué de 0,5 %.

Les prix des aliments ont toutefois augmenté de 2,3 %, et ceux des vêtements, de 2,7 %.

La politique monétaire de la Banque du Canada vise à maintenir l’inflation à 2 %, soit le point médian d’une fourchette cible allant de 1 % à 3 %.

Depuis le début de la crise de la COVID-19, la banque centrale du pays a abaissé trois fois son taux directeur, qui estpassé de 1,75 % à 0,25 % en moins d'un mois.

TAUX D'INFLATION AU CANADA

Plus de détails suivront.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Indicateurs économiques

Économie