•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

70 % moins d'opérations chirurgicales dans les hôpitaux de la région

Des médecins dans une salle d'opération.

Certaines interventions non urgentes ont été reportées en raison de la pandémie.

Photo : iStock

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2020 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

En raison de la pandémie de COVID-19, les médecins pratiquent 70 % moins d'interventions chirurgicales qu’à l’habitude dans les établissements de la région.

C'est ce que confirme le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) du Saguenay-Lac-Saint-Jean (CIUSS). La direction précise toutefois que les opérations urgentes, comme les cas de maladies cardiaques ou de cancer, sont priorisées.

Pour ce qui est des opérations dites semi-urgentes, chaque spécialiste a la responsabilité d'évaluer si une option thérapeutique est disponible. Si ce n’est pas le cas, les médecins doivent soumettre le dossier au comité de surveillance des activités chirurgicales, qui se réunit du lundi au vendredi. Ce comité décide, au besoin, de mettre une opération à l’horaire au cours des prochains jours.

Pour les patients atteints d’un cancer, ils recevront leur traitement selon les délais prescrits si l'état clinique le justifie, comme le précise la ministre de la Santé et des Services sociaux du Québec, Danielle McCann.

Ce sont des comités cliniques qui se réunissent tous les jours et qui font le suivi des dossiers alors il y a une partie de ça où, comme je disais, les gens doivent faire signe à leur médecin s’il y a quoi que ce soit qui se développe. Mais la chimio, la radiothérapie, on continue de donner ces traitements-là. C’est vrai, qu’on a donné certains traitements alternatifs à la chirurgie. Oui, on a fait ça et il y a des évaluations de toutes les situations semi-urgentes, a déclaré la ministre.

Avec les informations de Michel Gaudreau

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !