•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le port du masque obligatoire à l’hôpital de Thunder Bay

Chargement de l’image

Le Centre régional des sciences de la santé de Thunder Bay a commandé des masques en tissu à une entreprise locale.

Photo : CBC/Nicole Ireland

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2020 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Jusqu’à nouvel ordre, tous les employés et visiteurs du Centre régional des sciences de la santé de Thunder Bay devront porter un masque, selon une nouvelle directive annoncée par le Dr Stewart Kennedy, qui dirige les activités de l’établissement pour lutter contre la pandémie.

L’hôpital a commandé des masques en tissu à un fournisseur local. Nous aurons suffisamment de masques probablement d’ici la fin de la semaine, avance le Dr Kennedy.

Il reconnaît que les masques en tissu ne sont pas aussi efficaces que les masques chirurgicaux ou N95.

« Ils peuvent toutefois empêcher la personne qui en porte un de transmettre l’infection à quelqu’un d’autre, et c’est la clé lorsque vous avez affaire à une forte proportion de porteurs asymptomatiques. »

— Une citation de  Dr Stewart Kennedy, Centre régional des sciences de la santé de Thunder Bay

Seuls les membres du personnel qui ne sont pas en contact direct avec les patients porteront un masque en tissu.

Les médecins, infirmières et préposés continueront de porter un masque N95 ou un masque chirurgical pour prodiguer des soins.

Le Dr Kennedy a déclaré que, dans l’ensemble, la situation de l’hôpital depuis le début de la pandémie est meilleure que ce que nous avions prévu.

Jusqu’à présent, nous avons évité un afflux important de patients, a-t-il dit. Cela fonctionne très bien en ce moment, mais cela reste très fragile au sein de la communauté. Il suffit d’une personne pour briser la chaîne, et nous serons alors dans le pétrin.

Plus de tests

L’hôpital a commencé à tester les personnes pour la COVID-19 si elles ne présentent qu’un seul symptôme, selon le Dr Kennedy. Jusqu’à la semaine dernière, le dépistage n’était effectué que si une personne présentait deux symptômes ou plus.

Le Bureau de santé du district de Thunder Bay a aussi annoncé mardi que plus de tests seront effectués dans les prochains jours, avec le soutien d’ambulanciers et des centres d’évaluation.

Notre dossier : La COVID-19 en Ontario

Un service de dépistage au volant sera de nouveau offert dans le stationnement du BSDTB pendant la fin de semaine, sur rendez-vous.

Les tests effectués dans le cadre de cette évaluation ciblée s’adressent à toute personne présentant au moins un des symptômes suivants :

  • fièvre
  • toux
  • difficulté à respirer
  • fatigue
  • douleurs musculaires
  • perte d’appétit
  • mal de gorge/voix rauque
  • nez qui coule
  • perte du goût et de l’odorat
  • diarrhée
Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !