•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Si jamais sur ton chemin, tu croises une exposition....

Les gens ont plus que jamais besoin de se dégourdir les jambes et les activités culturelles sont pratiquement interdites. Toutefois, deux expositions extérieures organisées par la Manif d'art sont toujours présentées à la place D'Youville et au Musée naval de Québec.

Six tableaux installés un à la suite de l'autre.

L'installation d'art public « Le jardin d'hiver », à la place D'Youville

Photo : Radio-Canada / Tanya Beaumont

Deux expositions extérieures organisées par la Manif d'art sont toujours présentées à la place D'Youville et au Musée naval de Québec.

Ces expositions devraient être terminées depuis un certain temps, mais la crise actuelle, et le confinement qui en découle, changent la donne.

Inaugurée le 7 février, Le jardin d'hiver, un parcours artistique déployé en six lieux, aurait dû se terminer le 9 mars. Mais voilà que, pendant le démontage, est survenue la crise de la COVID-19.

Dissiper la magie, du Collectif Pierre et Marie.Matériaux : impression sur Plexiglas, boîte lumineuse, aluminium.

« Dissiper la magie », du Collectif Pierre et Marie. Matériaux : impression sur Plexiglas, boîte lumineuse, aluminium.

Photo : Renaud Philippe

On s'est vite aperçus que l'étape du démontage nous plaçait dans une situation précaire, se souvient Claude Bélanger, directeur artistique et général de la Manif d'art. On s'est donc arrêtés et les oeuvres situées au carré D'Youville sont restées, ainsi que l'oeuvre du Collectif Pierre et Marie, au parc Jean-Pelletier.

Place D'Youville

Au détour d'une promenade, à deux mètres de distance de son plus proche voisin, on peut donc admirer une douzaine d'oeuvres conçues pour la famille par Mathieu Labrecque et Estée Preda.

Une oeuvre tirée de l'exposition extérieure Le jardin d'hiver.

Une oeuvre de Mathieu Labrecque, tirée de l'exposition extérieure « Le jardin d'hiver »

Photo : Radio-Canada / Anne-Josee Cameron

On a choisi des artistes qui proposaient des oeuvres ayant plusieurs niveaux de lecture, pour tous les âges, explique Claude Bélanger.Étonnamment, dans la situation actuelle, c'est d'autant plus pertinent, ajoute-t-il.

Le jardin d'hiver propose des oeuvres de Mathieu Labrecque et Estée Preda à Place d’Youville. Photographie prise avant le 13 mars 2020.

« Le jardin d'hiver » propose des oeuvres de Mathieu Labrecque et Estée Preda, à la place d’Youville. Photographie prise avant le 13 mars 2020.

Photo : Renaud Philippe

Les oeuvres de Mathieu Labrecque sont colorées, inspirées des bandes dessinées des années 70. Celles d'Estée Preda sont tout aussi colorées, mais plus oniriques. On y retrouve, entre autres, des fleurs à visage de femme. Les oeuvres des deux artistes se situent à la frontière de l'enfance et du jeu. Le résultat est réjouissant et rappelle les beaux jours à venir.

Musée naval de Québec

L'exposition Entre le fleuve et la rivière, qui a débuté en août 2019, ne devait durer que deux mois, mais elle a tellement plu au Musée naval, qu'elle y séjourne depuis.

Le marcheur nonchalant qui s'aventure sur les quais peut donc découvrir, sur les murs extérieurs de l’École navale et du Musée naval de Québec, d'immenses et superbes photos de deux photographes, le Français Christophe Goussard et le Québécois Charles-Frédérick Ouellet.

L'exposition extérieure Entre le fleuve et la rivière est prolongée de façon indéterminée. Très belle photographie de côte océanique.

L'exposition extérieure « Entre le fleuve et la rivière » est prolongée de façon indéterminée.

Photo : Radio-Canada / Anne-Josee Cameron

Inspirés par les voyages des Basques venus explorer les rives du golfe du Saint-Laurent, les artistes ont suivi les traces de cette migration saisonnière oubliée. Leurs recherches les ont menés en France, en pays de Bayonne et au Québec, mentionne le directeur artistique de la Manif d'art.

Entre fleuve et rivière, une exposition d'art publique présentée au Musée maritime de Québec. Superbe photographie de la côte française.

« Entre fleuve et rivière », une exposition d'art publique présentée au Musée naval de Québec

Photo : C Goussard

Le résultat est spectaculaire et donne envie de prendre le large. Entre le fleuve et la rivière est une exposition particulièrement évocatrice, en cette période de confinement.

Le jardin d'hiver et Entrele fleuve et la rivière sont pour l'instant prolongées indéfiniment. Si jamais vos déambulations vous entraînent du côté de la place D'Youville ou encore près du Musée naval de Québec, n'oubliez pas les règles de distanciations sociales actuellement en vigueur. Elles vous permettront d'apprécier le travail des artistes en toute sécurité.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !