•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’effet coronavirus sur les vols à destination du Grand Nord ontarien

Chargement de l’image

Avec les routes de glace maintenant fermées, les vols en avion sont le seul moyen de se rendre dans le Grand Nord de l’Ontario.

Photo : North Star Air

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2020 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Des compagnies aériennes, dont les principales destinations sont des communautés autochtones isolées, ont modifié certaines pratiques afin d’éviter de propager la COVID-19.

Ces communautés ont fait savoir à maintes reprises depuis le début de la crise qu’elles craignaient une contamination et qu’elles ne sont pas équipées pour y faire face malgré la mise en place d’un plan de pandémie.

Cette inquiétude a trouvé écho notamment chez North Star Air de Thunder Bay, dans le Nord-Ouest de l’Ontario.

Chargement de l’image

La saison des routes de glace tirant à sa fin, les marchandises sont transportées par avion dans les communautés isolées.

Photo : Radio-Canada / Christian Noël

Nous avons préparé ce que l’on appelle des trousses COVID, qui comprennent des produits désinfectants, des gants et des masques, des sacs à ordure supplémentaires et un protocole pour les membres d’équipage, explique Mark Shruiff, un pilote de la compagnie.

Selon lui, le nombre de passagers a diminué de beaucoup, mais les vols pour transporter des matériaux se poursuivent régulièrement dans le Grand Nord.

Ceux qui prennent l’avion sont des travailleurs essentiels comme les employés en santé ou ceux qui réparent les infrastructures, dit-il.

Chargement de l’image

La semaine dernière, North Star Air a mis à pied des pilotes à la suite du ralentissement des activités causées par la COVID-19.

Photo : Radio-Canada / Jimmy Chabot

Contrairement aux habitudes d’antan, personne ne peut venir à l'aéroport accueillir les voyageurs. La seule interaction permise a lieu avec le personnel au sol de North Star Air.

Les passagers qui font escale doivent désormais rester à l’intérieur de l’appareil et attendre que l’avion poursuive son voyage.

Les pilotes doivent porter un masque et des gants avant de quitter l’appareil et respecter la distanciation physique quand ils côtoient des gens habitant en régions éloignées.

Notre dossier : La COVID-19 en Ontario

En fait, nos équipes interagissent seulement avec nos agents, qui sont des membres des communautés autochtones isolées, explique M. Shruiff.

Chargement de l’image

North Star Air a adopté une série de nouvelles pratiques pendant la pandémie.

Photo : CBC/Jeff Walters

Malgré certaines activités, North Star Air a dû mettre à pied une dizaine de pilotes la semaine dernière.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !