•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : médecins et infirmières enquêtent sur les CHSLD

Des personnes portant des tenues de protection.

Des préposés en tenue de protection s'occupent des résidents du CHSLD Herron.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Le Collège des médecins du Québec (CMQ), l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec (OIIQ) et l’Ordre des infirmières et infirmiers auxiliaires du Québec (OIIAQ) annoncent une enquête conjointe sur la qualité des soins dans les centres d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD).

Dans un communiqué rendu public mardi, les trois ordres professionnels précisent que cette enquête vise à évaluer la qualité des soins dispensés par leurs membres tant dans les centres privés que publics.

Les enquêteurs analyseront les pratiques du CHSLD Herron [centre d’hébergement privé non conventionné] ainsi que de l’Institut universitaire de gériatrie de Montréal [centre d’hébergement public] , peut-on lire dans le communiqué du CMQ, de l’OIIQ et de l’OIIAQ.

Le CHSLD Herron est visé par une demande d’action collective de plus de 5 millions de dollars pour avoir agi de façon imprudente en abandonnant les résidents et fait preuve d’un mépris de leur vie, de leur santé, de leur dignité en les assujettissant à de mauvais traitements inhumains et dégradants.

La situation n’est pas meilleure à l'Institut universitaire de gériatrie de Montréal, où l’on apprenait le 13 avril que le bilan était bien plus lourd qu'annoncé.

En entrevue à RDI, Dr Mauril Gaudreault, président du Collège des médecins du Québec, explique qu’on se penchera d’abord sur la situation dans le CHSLD Herron et l’Institut universitaire de gériatrie de Montréal, mais si on sait qu’il y a une situation problématique dans d’autres CHSLD et si le gouvernement veut aller d’une façon plus large, on répondra présent.

Sans s’avancer sur le temps que prendra cette enquête, le Dr Gaudreault insiste sur le fait que c’est la première fois que le Collège des médecins mène une enquête en collaboration avec d’autres ordres professionnels, C’est une première au Québec.

Deux personnes en habits de protection, avec des visières, accompagnent un patient sur une civière.

Des ambulanciers transportent un patient hors du CHSLD Herron, le 11 avril 2020.

Photo : La Presse canadienne / Graham Hughes

Scrutés à la loupe

Au niveau médical, on va évaluer tous les aspects permettant d’assurer la qualité des services médicaux qui ont été offerts, assure Dr Gaudreault.

On va analyser les actions prises par les médecins depuis le début de l’urgence sanitaire.

Dr Mauril Gaudreault, président du Collège des médecins du Québec

Dr Mauril Gaudreault ajoute que les enquêteurs auront également à déterminer si lors des constats de décès qui sont survenus, les médecins auraient constaté ou recherché des éléments de négligence envers les résidents. Et si ces négligences ont été signalées aux autorités.

Il y avait déjà un manque de ressources et d’expertise infirmières en CHSLD avant la crise de la COVID-19, fait remarquer Luc Mathieu, président de l’OIIQ.

La crise a rendu le problème plus aigu et a mis en lumière cette problématique […] Le Québec doit revoir le modèle de soins prodigués aux personnes âgées.

Luc Mathieu, président de l’OIIQ

La présidente de l’OIIAQ souligne qu’une grande proportion de ses membres œuvre auprès des clientèles gériatriques.

Par cette démarche d’enquête commune, nous sommes convaincus que nous serons en mesure d’émettre des recommandations afin qu’une telle situation ne se reproduise plus.

Carole Grant, présidente de l’OIIAQ

Les trois ordres professionnels ont mandaté leurs experts, qui devront déposer un rapport conjoint, qui contiendra les recommandations qui s’imposent.

À la lumière de ce document, le CMQ, l’OIIQ et l’OIIAQ auront une meilleure vue d’ensemble des problématiques vécues dans les CHSLD et pourront, au besoin, poser les actions nécessaires et interpeller les autorités concernées.

En date de lundi, 4038 personnes âgées souffraient de la COVID-19 dans les CHSLD et les Résidences pour personnes âgées du Québec; quelque 75 établissements pour aînés comptaient plus de 15 % de résidents infectés, contre 41 mardi dernier; et 60 % des décès dus à la COVID-19 avaient été recensés dans le réseau des CHSLD Centres d'hébergement et de soins de longue durée.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !