•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des dentistes lancent une pétition pour une meilleure couverture de leurs assureurs

Enfant en consultation chez le dentiste

Les dentistes ont appris de leurs assureurs qu'ils n'étaient pas couverts pour les pertes engendrées par la fermeture de leurs cabinets en raison du coronavirus. (archives)

Photo : Radio-Canada

Comme les autres PME du Québec qui ont dû fermer leurs portes en raison de la pandémie, les dentistes de la province essuient des pertes financières.

Le président de l’Association des chirurgiens dentistes du Québec souhaite lancer un message aux principaux assureurs des cabinets de dentistes. On s’est fait dire pour l’instant, par nos principaux assureurs, que ce n’était pas couvert la pandémie via les assurances commerciales pour perte d’exploitation. Là-dessus, nous ne sommes pas d’accord avec nos principaux assureurs, soutient le Dr Carl Tremblay.

Il affirme qu’une pétition de plus de 14 000 signatures sera déposée au provincial et au fédéral dans les prochains jours.

[On demande] aux gouvernements de mettre de la pression sur les principales compagnies d’assurances qui assurent les dentistes, les podiatres, les chiropraticiens et les optométristes pour que les compagnies d’assurances prennent leurs responsabilités et couvrent une partie des frais d’exploitation perdus durant la pandémie, explique le président de l’Association des chirurgiens dentistes du Québec.

Une demande d’aide financière pour les cliniques dentaires a aussi été formulée auprès du ministère de la Santé.

Le Dr Carl Tremblay souhaite que la population de la province ait accès à des soins dentaires à la fin de la pandémie et espère éviter une pénurie de dentistes.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !