•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’état d’urgence est prolongé de 30 jours au Manitoba

Brian Pallister s'adresse aux médias le 20 janvier 2020.

Le premier ministre du Manitoba, Brian Pallister.

Photo : La Presse canadienne / Mike Sudoma

Radio-Canada

Le premier ministre du Manitoba, Brian Pallister, a annoncé lundi que l’état d’urgence au Manitoba sera prolongé de 30 jours.

Merci, merci d’avoir suivi les conseils des experts, a lancé Brian Pallister, sur un ton optimiste. Si le nombre de cas au Manitoba semble bas [...] cela ne veut pas dire que le risque de contracter le virus est bas, c’est plutôt un reflet des protocoles et des pratiques de distanciation sociale.

Ainsi, le premier ministre a insisté sur l’importance de s’assurer que ces mesures soient maintenues. Nous devons rester vigilants, nous devons tout faire pour aplatir la courbe de la COVID, a-t-il poursuivi.

C’est pour cette raison que l’état d’urgence qui avait été déclaré pour 30 jours le 20 mars est prolongé jusqu’au 20 mai.

La mesure, explique le premier ministre, va permettre d’assurer que les ressources nécessaires vont aux personnes en première ligne dans le système de santé.

Nous allons faire tout ce qui est en notre pouvoir pour aplatir la courbe, a dit Brian Pallister. C'est important pour la suite des choses.

Il faut agir ensemble; les défis demeurent, a affirmé le premier ministre. Il a reconnu qu’une partie importante de la lutte contre la COVID-19 consistait à augmenter la capacité de dépistage dans la province.

En ce moment, nous faisons le double de ce que nous faisions il y a quelques semaines et nous pensons être capables de doubler encore dans les prochaines semaines et de faire 2000 tests par jour si nécessaire, a-t-il conclu.

L'évolution de la COVID-19 d'heure en heure

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !