•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Claude Gauthier lance un hymne d’amour au Québec confiné

Claude Gauthier portant des écouteurs et devant un micro dans un studio de Radio-Canada.

Le chansonnier Claude Gauthier

Photo : Radio-Canada / Laurent Boursier

Radio-Canada

La chanson Québec, je t’aime était dans les tiroirs de Claude Gauthier depuis des années, mais l'artiste attendait le temps opportun pour la lancer. En cette période d’isolement forcé, le moment est parfait pour se dire « je t’aime », selon lui.

Extraite de son dix-neuvième album – Aux enfants de demain –, à paraître prochainement, la pièce Québec, je t’aime a été dévoilée vendredi.

Cette chanson [...], je l’ai écrite il y a 10 ans à peu près, mais j’attendais toujours de trouver le bon temps pour la chanter aux Québécois, affirme-t-il en entrevue avec la chroniqueuse culturelle du 15-18, Catherine Richer. Dans la situation actuelle, je pense que c’est bien de se dire "je t’aime", qu’on est quand même le plus beau pays du monde et que la santé va revenir.

On est seuls, mais tous ensemble, résume-t-il. Le chansonnier de 81 ans en a toutefois contre la formule jovialiste populaire « ça va bien aller ».

Je ne suis pas du tout d’accord avec cette phrase, que je trouve puérile [...]. Je trouve que ça fait relâcher la garde, je trouve que ce n’est pas ça l’idée : ça ne va pas bien aller, mais nous allons gagner. C’est ce que je veux dire aux gens du Québec.

Claude Gauthier a terminé l’enregistrement de son nouvel album récemment, à distance, en raison des mesures de distanciation physique associées à la lutte contre la pandémie de COVID-19.

J’avais commencé depuis deux ans à écrire un nouveau disque, raconte-t-il. On avait commencé cet automne à enregistrer et puis on a dû fermer le studio, voyant venir ce virus épouvantable. On a pu terminer, heureusement [...], à distance.

C’est donc dans son chalet des Hautes-Laurentides, où il dit ne côtoyer que des chevreuils, qu’il a décidé de se réfugier pour traverser cette crise.

Mais à l’issue de celle-ci, l’homme – qui fait carrière depuis plus de 60 ans – n’envisage pas de monter sur scène pour présenter ses nouvelles chansons; du moins pas pour de longs spectacles.

Je ne monterai plus sur une scène, à moins d’une urgence extraordinaire, pour une chanson ou deux. [...] Je n’ai plus l’âge de faire ça; je laisse ça à Gilles Vigneault! lance-t-il en rigolant.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !