•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Deux autres résidents d’un foyer de soins emportés par la COVID-19 en Nouvelle-Écosse

Des voitures circulent devant un bâtiment d'une dizaine d'étages.

Le Manoir Northwood, une résidence pour personnes âgées à Halifax, le 13 avril 2020.

Photo : La Presse canadienne / Andrew Vaughan

Radio-Canada

Deux autres résidents du centre de soins de longue durée Northwood, à Halifax, sont morts samedi de la COVID-19, confirme dimanche le gouvernement de la Nouvelle-Écosse.

Notre dossier : La COVID-19 en Atlantique

9 personnes ont maintenant succombé à la maladie causée par le nouveau coronavirus dans la province, dont 5 dans cette résidence de personnes âgées.

Environ le quart des cas actifs d’infection en Nouvelle-Écosse seraient donc liés à ce seul bâtiment situé au cœur de la ville d’Halifax.

Le foyer Northwood n’est pas le seul établissement pour personnes âgées où la COVID-19 fait des ravages. Ce sont maintenant 147 personnes qui ont contracté la COVID-19 dans huit foyers de soins de la province, soit 93 résidents et 54 membres du personnel. Dans la seule journée de samedi, 32 nouveaux cas d’infection ont été confirmés dans ces établissements.

Le Dr Robert Strang, médecin hygiéniste en chef de la Nouvelle-Écosse, et le premier ministre Stephen McNeil, qui ne prévoyaient pas tenir de point de presse ce week-end, ont décidé de faire une mise à jour publique de la situation dans les foyers de soins dimanche.

Le premier ministre a aussi, très brièvement, évoqué la tuerie qui a fait au moins 13 morts en Nouvelle-Écosse samedi soir et dimanche matin.

Stephen McNeil a expliqué que le plan de la province pour affronter l'éclosion de cas de COVID-19 dans les centres de personnes âgées était déjà en action.

Une quarantaine de travailleurs de l'Infirmerie d'Halifax, incluant des infirmières, des auxiliaires en soins continus et des inhalothérapeutes, seraient déployés d'urgence au foyer Northwood dimanche soir.

Stephen McNeil et Robert Strang, assis à plusieurs mètres de distance, se regardent.

Stephen McNeil (gauche), premier ministre de la Nouvelle-Écosse, et le Dr Robert Strang (droite), médecin hygiéniste en chef de la Nouvelle-Écosse, le 19 avril 2020 à Halifax.

Photo : Gouvernement de la Nouvelle-Écosse

Des patients sont maintenant amenés hors du foyer Northwood pour être soignés dans une section, isolée des autres, d'un hôtel d'Halifax. Les premiers patients y ont été transférés dans la journée de dimanche, a dit M. McNeil.

L'entreprise Shannex, qui gère d'autres résidences pour personnes âgées de la province, a également fait don d'équipement.

Le premier ministre McNeil a souligné la coopération des syndicats représentant des travailleurs de la santé. Laissez-moi vous remercier pour ce que vous faites, a dit le premier ministre.

200 personnes rétablies

Avec l’annonce dimanche de 26 nouveaux cas d’infection par le coronavirus, la Nouvelle-Écosse compte 675 cas confirmés depuis le début de la pandémie.

On compte 200 personnes rétablies après avoir contracté la maladie, soit 16 de plus que ce qui avait été annoncé samedi.

Il y avait toujours dimanche 11 personnes hospitalisées, dont 4 aux soins intensifs.

La Nouvelle-Écosse a maintenant effectué 21 795 tests de dépistage au total, dont 856 réalisés dans la journée de samedi au laboratoire de microbiologie d’Halifax.

N’écoutez pas Dr Oz

Le médecin hygiéniste en chef de la Nouvelle-Écosse, Robert Strang, a dit que la province envisage une variété de stratégies contre la COVID-19.

Robert Strang devant des drapeaux de la Nouvelle-Écosse.

Dr Robert Strang, médecin hygiéniste en chef de la Nouvelle-Écosse, le 19 avril 2020 à Halifax.

Photo : Gouvernement de la Nouvelle-Écosse

Durant le point de presse, le Dr Strang a été interrogé par Billy Joyce, un conspirationniste néo-écossais et YouTubeur. Ce dernier a demandé si la province envisageait d’utiliser l’hydroxychloroquine comme traitement contre la COVID-19, et mentionné le docteur Mehmet Oz, personnalité de la télévision américaine critiqué pour faire fréquemment des affirmations pseudoscientifqiues.

Le Dr Strang a souligné que les résultats des études au sujet de ce traitement n’étaient pas solides du tout.

Ne croyez pas tout ce que vous lisez sur Internet et ne croyez absolument pas le Dr Oz,  a lancé le Dr Strang.

Les cas de COVID-19 par région

Des cas ont été répertoriés dans toutes les régions de la province. La zone centrale, où se trouve notamment la capitale, Halifax, est celle qui compte le plus de cas confirmés, avec 545. On a recensé 49 cas dans l'ouest de la Nouvelle-Écosse, 36 dans le nord de la péninsule de Nouvelle-Écosse, et 45 dans l'est de la province, qui inclut le Cap-Breton.

Carte de la Nouvelle-Écosse avec le nombre de cas pour quatre zones.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Nombre total de résultats positifs par secteur de la Régie de la santé de la Nouvelle-Écosse, dimanche 19 avril 2020.

Photo : Gouvernement de la Nouvelle-Écosse

Les 26 nouveaux cas annoncés dimanche sont tous situés dans la région centrale.

Le secteur dans lequel se trouvent les personnes atteintes est déterminé par le lieu où l'échantillon a été prélevé aux fins d'analyse, et non par le lieu de résidence du patient, précise la province.

L’âge des Néo-Écossais qui ont contracté la COVID-19 va de moins de 10 ans à plus de 90 ans.

Environ 57 % des personnes atteintes sont des femmes et 43 % des hommes.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.