•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Carte d'assurance maladie ou non, le test de la COVID-19 est couvert confirme la province

Deux femmes vu de dos entre dans une clinique de dépistage de la COVID-19.

Le dépistage et le traitement de la COVID-19 seront offerts gratuitement, selon un porte-parole de Santé Manitoba, que la personne soit couverte ou non par Santé Manitoba.

Photo : Radio-Canada / Jeff Stapleton

Radio-Canada

Le gouvernement du Manitoba confirme que les frais pour le test de dépistage ainsi que les traitements de la COVID-19 de tous les résidents de la province seront couverts que ces derniers aient une carte d’assurance maladie ou non.

Selon la loi du Manitoba, seules les personnes qui ont le droit légal d’être au Canada, qui ont leur résidence au Manitoba, qui sont physiquement présentes dans la province pendant au moins six mois au cours d’une année civile et qui preuvent prouver qu'ils sont établis au Manitoba sont couvertes par l’assurance maladie.

Toutefois, un porte-parole de Santé Manitoba a confirmé dans un courriel que le dépistage et le traitement de la COVID-19 étaient exemptés de la loi.

L’information n’a pas été largement diffusée ce que dénoncent les organismes sans but lucratif qui travaillent avec les nouveaux arrivants.

Le coordonnateur de l’intervention auprès des réfugiés à Manitoba Association for Newcomer Serving Organizations Seid Ahmed affirme que des gens sont venus le voir, car ils étaient anxieux au sujet de la COVID-19, en particulier ceux qui sont arrivés au cours des dernières semaines.

« Vous ne savez pas quoi faire si vous n’avez pas de carte d’assurance maladie », dit-il en ajoutant qu’en ces temps de pandémie il est très difficile d’établir son identité en tant que résident du Manitoba, car les documents notariés sont très difficiles à obtenir.

La confirmation de la province comme quoi le dépistage et les traitements de toute personne vivant au Manitoba étaient couverts réjouit donc Seid Ahmed.

« Il s’agit d’une étape importante vers l’accès équitable à la couverture de santé qui nous aide à contenir la COVID-19 », a-t-il dit en ajoutant que l’information doit maintenant être communiquée au grand public et doit être disponible sur le site web du gouvernement.

Avec les informations de Rachel Bergen

L'évolution de la COVID-19 d'heure en heure

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !