•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'animateur Claude Lafortune emporté par la COVID-19

L’ancien animateur de télévision Claude Lafortune est décédé de la COVID-19.

Photo : Radio-Canada / Ronald Georges

Radio-Canada

L’ancien animateur de télévision Claude Lafortune est décédé dimanche matin de la COVID-19.

Il a été hospitalisé pour pneumonie à Longueuil, où il s'est éteint à l'âge de 83 ans, a confirmé son fils François.

Claude Lafortune a marqué des générations d'enfants avec ses personnages et ses décors en papier diffusés dans les émissions L'Évangile en papier et Parcelles de soleil.

J'ai eu la chance de connaître Claude Lafortune, il était extraordinaire. Il avait beaucoup plus qu’un génie, qu’un talent d’artiste.

Antonine Maillet, auteure, sur les ondes de RDI

Son petit-fils Guillaume lui a également rendu un vibrant hommage sur sa page Facebook, le qualifiant de modèle d’humanisme, avant tout.

Diplômé des beaux-arts en 1961, Claude Lafortune ne s’attendait pas à devenir animateur à la télévision. Son émission phare, dont il était indissociable, n'a duré qu'un an mais a pourtant beaucoup marqué le public.

Bien que croyant lui-même, il explique que l’objectif n’était pas de raconter l’histoire de Jésus d’un point de vue religieux, mais d’enseigner la vie de ce personnage.

Il tenait avant tout à ce que l’émission serve à transmettre les valeurs de respect et d’amour des autres.

Dans un studio de télévision, Claude Lafortune avec un personnage en papier dans ses mains.

L'animateur de L'Évangile en papier Claude Lafortune, en 1975

Photo : Radio-Canada / Jean-Pierre Karsenty

Avant L’Évangile en papier, Claude Lafortune a réalisé les décors, en carton bien sûr, du film culte IXE-13, de Jacques Godbout. Il a également créé les décors de l’émission pour enfants Sol et Gobelet et ceux du défilé de la fête nationale en 1981, « où tous les chars étaient en aluminium, comme du papier ».

M. Lafortune a enseigné les arts plastiques pendant quatre ans dans des écoles de Sherbrooke et de Montréal, en plus de superviser des stages de formation.

Il a été honoré de la médaille d'or du Lieutenant-gouverneur du Québec en avril 2018, avant de recevoir un doctorat honoris causa de l'Université du Québec à Montréal à l’occasion des 50 ans de la Commission d’enquête sur l’enseignement des arts au Québec.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Coronavirus

Société