•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 au Canada : ce qu’il faut savoir aujourd’hui

Des travailleurs paramédicaux transportent un patient.

La situation dans les centres d'hébergement pour personnes âgées au Québec inquiète les autorités de la santé publique.

Photo : La Presse canadienne / Graham Hughes

Radio-Canada

Pour ralentir l'avancée de la COVID-19 au pays, la frontière avec les États-Unis restera fermée pour les 30 prochains jours et des militaires seront envoyés dans des CHSLD au Québec.

Le premier ministre canadien Justin Trudeau a confirmé, samedi lors de son point de presse quotidien, que la frontière avec les États-Unis restera fermée au moins jusqu'au 21 mai.

M. Trudeau a également annoncé une aide de 306 millions de dollars pour soutenir les entreprises autochtones qui font face à la pandémie de la COVID-19.

Le gouvernement Trudeau a fait une nouvelle offre aux partis d'opposition, dans l'espoir d'éviter que 338 députés doivent revenir siéger lundi tous ensemble à la Chambre des communes. Le leader parlementaire Pablo Rodriguez estime que sa proposition respecte les conseils de la santé publique et permet aux députés de demander des comptes au gouvernement.

Depuis le premier cas sur le sol canadien, déclaré en Colombie-Britannique, plus de 33 000 personnes ont contracté le virus au pays et plus de 1500 en sont décédées. Voici comment le Canada et les provinces se comparent au reste du monde.

L'Ontario a confirmé 485 nouveaux cas de coronavirus samedi pour un total de 10 010 cas depuis le début de l'épidémie de coronavirus.

Au Québec, la situation inquiète dans plusieurs CHSLD. Quelque 125 militaires des Forces armées canadiennes ayant une formation médicale ont commencé à arriver samedi dans les CHSLD pour prêter main-forte face à la pandémie de COVID-19.

Un militaire portant un masque devant un CHSLD.

Quelque 125 militaires seront déployés dans les CHSLD de la province.

Photo : Radio-Canada / Marie-Michelle Lauzon

La pandémie a bousculé la façon de travailler de bien des gens. La classe politique ne fait pas exception. À Québec, pour la première fois de son histoire, l'Assemblée nationale va tenir des débats virtuels après que les trois partis d'opposition se soient entendus avec le gouvernement.

L’agglomération de Montréal a décidé de prolonger de quelques jours l’état d’urgence décrété le 27 mars. Ainsi, jusqu’au 22 avril, Montréal sera munie de pouvoirs exceptionnels lui permettant d’agir devant la pandémie de COVID-19.

Trois personnes sont mortes de la COVID-19 vendredi au centre de soins de longue durée Northwood, à Halifax, a annoncé samedi le gouvernement de la Nouvelle-Écosse. La maladie touche tout particulièrement les foyers de soins de la province. Des 43 nouveaux cas d’infection par le coronavirus détectés dans les 24 dernières heures, 17 sont liés à des foyers de soins : 12 résidents et 5 membres du personnel.

En Alberta, l'usine de conditionnement de viande Cargill, à High River, est aussi fortement touchée par la pandémie, avec des centaines de cas de contamination. L'endroit est l'un des deux principaux centres d'approvisionnement de bœuf pour la chaîne McDonalds au Canada.


Bilan

En date de 18 h, heure avancée de l'Est, le bilan canadien fait état de 33 383 cas confirmés de COVID-19 et de 1529 morts liées à la maladie. À ce jour, 11 219 personnes se sont rétablies au pays.

Les provinces les plus touchées demeurent toujours le Québec (17 521 cas) et l’Ontario (10 010 cas).

L’Alberta (2562 cas) occupe le troisième rang pour ce qui est du nombre total de personnes infectées, devant la Colombie-Britannique (1647 cas).

En rafale

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !