•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Écoles et garderies du Nunavut demeurent fermées pour les élèves

Un inukshuk est érigé devant une école d'Iqaluit, au Nunavut

Les écoles et les garderies du Nunavut ne rouvriront pas comme prévu le 21 avril.

Photo : CBC / Kyle Muzyka

À quelques jours de la réouverture prévue des écoles et des garderies, le gouvernement du Nunavut annonce qu’elles resteront fermées pour les élèves jusqu’à la fin de l’année scolaire. Les enseignants, eux, y seront de retour pour préparer les apprentissages à distance de leurs élèves.

En point de presse, le ministre territorial de l’Éducation, David Joanasie, a annoncé sa décision, prise à la demande du médecin hygiéniste en chef du territoire, Michael Patterson.

Dès mardi, les enseignants devront quant à eux retourner dans les écoles pour préparer des trousses d’apprentissage pour leurs élèves. Ils devront par la suite assurer un suivi avec les parents par téléphone, par courriel ou par message texte pour évaluer les besoins des jeunes.

Comme les élèves ont déjà manqué plus d’un mois d’école, il est d’autant plus important que le personnel enseignant retourne dans les écoles le 21 avril.

David Joanasie, ministre de l'Éducation du Nunavut

Les trousses d’apprentissage serviront surtout à renforcer et à soutenir l’apprentissage des élèves, particulièrement en ce qui a trait à la lecture, à l’écriture et au calcul [mathématiques], a précisé le ministre de l'Éducation.

Elles offriront des activités éducatives visant à rassembler tous les membres de la famille, comme des exercices de lecture et des projets créatifs, selon le ministre. Les ressources pédagogiques seront accessibles en format numérique, mais aussi imprimé, pour répondre aux besoins des élèves qui n’ont pas accès à un ordinateur, à une imprimante ou à Internet.

Aux familles qui ont quitté leur communauté pour se rendre sur le territoire, le ministre indique que des activités en lien avec la chasse et la pêche leur seront suggérées.

Un élève écrit dans un cahier, sur lequel est déposée une règle.

Les écoles devaient rouvrir le 21 avril, elles ont été fermées le 17 mars. (archives)

Photo : Radio-Canada

Soulagement des parents

Les écoles et les garderies sont fermées depuis le 17 mars. Elles devaient initialement rouvrir mardi, mais cette position a suscité de vives réactions un peu partout au territoire.

Les examens étant complètement suspendus, les élèves ne seront pas évalués sur la matière apprise d’ici la fin de l’année scolaire. Les derniers résultats correspondent à ceux enregistrés avant la fermeture des écoles, a précisé le ministre.

Quant aux élèves de 12e année qui devaient obtenir leur diplôme, David Joanasie a assuré que les enseignants et les directeurs mettraient les bouchées doubles pour qu’ils atteignent les exigences requises.

Le ministère de l’Éducation ignore encore quand exactement les trousses d’apprentissage seront acheminées aux parents.

Selon Rita Hummiktuq, une résidente de Gjoa Haven et mère d’un garçon de 8 ans, la décision du gouvernement est un soulagement. Je pense que c’est beaucoup plus sécuritaire comme ça, dit-elle.

Elle ajoute que l’enseignement à la maison sera toutefois un défi pour elle. Je n’ai jamais fait ça avant [...] et il faut dire que mon fils n’aime pas vraiment faire des devoirs, dit-elle. J’espère qu’il va coopérer.

L'évolution de la COVID-19 d'heure en heure

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !