•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La retraite et la Prestation canadienne d'urgence font-elles bon ménage?

La population manitobaine se pose toutes sortes de questions liées à la pandémie. Nous cherchons des réponses.

Un montage réalisé par les graphistes qui montre un scientifique et un drapeau du Manitoba.

Radio-Canada Manitoba tente de répondre aux questions de la population manitobaine concernant la COVID-19.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Perdre un emploi en raison de la COVID-19 quand on a aussi des revenus de retraite nous empêche-t-il de recevoir la Prestation canadienne d'urgence (PCU)? Le nouveau coronavirus suscite des questions. ICI Manitoba les soumet à des experts et aux autorités.

Un texte de Sophie Pelletier

Peut-on recevoir la PCU si, étant retraité, on a perdu un emploi alors qu’on reçoit aussi des revenus de pension de l’État?

Réponse : oui.

« Un aîné qui reçoit des prestations de retraite de l’État peut avoir droit à la PCU », affirme Luc Godbout, titulaire de la chaire de recherche en fiscalité et en finances publiques à l’Université de Sherbrooke.

Une personne retraitée sera « admissible si elle a gagné plus de 5000 $ en 2019 ou dans les 12 mois précédant la demande » et, entre autres, si elle a « perdu son emploi à cause de la COVID ».

« La loi sur la PCU, en date du 15 avril, prévoit également que, pour être admissible, il ne faut pas avoir reçu certains autres revenus pendant la période de cessation d’emploi », ajoute le fiscaliste.

« Or, poursuit-il, ni la pension de Sécurité de la vieillesse, ni les prestations du Régime de pensions du Canada ne font partie des revenus énumérés spécifiquement. »

La PCU ne viendra donc pas amputer les prestations du Régime de pensions du Canada ou la pension de la Sécurité de la vieillesse.

D’autres règlements à venir pourraient toutefois changer la donne, prévient Luc Godbout.

Le fiscaliste y va d’un dernier avertissement.

« Un retraité doit rembourser progressivement sa pension de la Sécurité de la vieillesse lorsque son revenu net excède un certain seuil (77 580 $ en 2019). Ainsi, si ce contribuable a un revenu net élevé, il se peut qu’il doive rembourser une partie de sa pension de sécurité de la vieillesse », précise-t-il. « Cela aurait également été vrai avec un revenu de travail. »

L'évolution de la COVID-19 d'heure en heure

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !