•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Quatre cas de COVID-19 chez des employés des IGA de Paspébiac et de New Richmond

Un rayon frais d'épicerie où se trouvent différents jus de fruits et des oeufs.

L'épicerie IGA de Paspébiac a dû être évacuée vendredi parce que trois de ses employés ont été infectés par la COVID-19.

Photo : Radio-Canada / Mohamed-Amin Kehel

Quatre employés des épiceries IGA de Paspébiac et de New Richmond ont contracté la COVID-19. Trois d'entre eux travaillent dans la succursale de Paspébiac et le dernier dans celle de New Richmond.

Sobey's et la Direction de la santé publique de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine ont confirmé cette information vendredi en fin de journée.

Le directeur de santé publique de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine, le docteur Yv Bonnier-Viger, demande aux personnes qui ont fréquenté le IGA de Paspébiac entre le 1er et le 16 avril 2020 ainsi qu'à celles qui ont magasiné au IGA de New Richmond entre le 9 et le 16 avril derniers d'observer attentivement leur état de santé pour vérifier si elles ne développent pas de symptômes liés à la COVID-19.

Ces symptômes comprennent la toux, la fièvre, les difficultés respiratoires et la perte d'odorat.

Les clients concernés doivent surveiller le développement de tels symptômes pour les 14 prochains jours..

Numéro de téléphone à composer si vous avez des symptômes de la COVID-19 : 1 877 644-4545

La direction régionale de la santé publique indique qu'une enquête épidémiologique est en cours pour retrouver tous les contacts significatifs de ces quatre nouveaux Gaspésiens qui ont reçu un résultat positif au test de dépistage de la COVID-19.

« Un contact significatif, pour nous, c'est quelqu'un qui a été à moins de deux mètres pendant au moins 15 minutes. Alors, si ce n'est pas le cas, on les met dans les risques faibles. »

— Une citation de  Yv Bonnier-Viger, directeur de santé publique de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine

Sept employés du IGA de Paspébiac et trois autres du IGA de New Richmond ont été placés en isolement préventif.

Les deux épiceries sont en cours de désinfection et pourront être rouvertes samedi matin.

Le total des cas déclarés de COVID-19 pour la région de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine passe donc à 111.

Il s'établissait à 107 cas lors du dévoilement du bilan quotidien, vers 13 h vendredi.

La direction régionale de la santé publique a choisi de dévoiler exceptionnellement l'existence de ces cas déclarés dès qu'elle en a pris connaissance puisqu'il s'agissait, selon elle, d'une question de santé publique.

Évacuation à Paspébiac

L'épicerie IGA de Paspébiac a été évacuée vendredi après-midi. La responsable des communications de Sobey's confirme que trois des employés de l'épicerie IGA de Paspébiac ont reçu un résultat positif au test de dépistage de la COVID-19.

Le maire de Paspébiac, Régent Bastien, soutient qu'il y a eu une intervention policière. La Sûreté du Québec était devant le commerce avant 14 h [vendredi] après-midi. Le commerce a dû faire sortir tous les employés pour fermer le magasin.

Toujours selon le maire, il y aurait présentement une intervention de la firme GUS dans le commerce pour la décontamination de tout le magasin.

La Ville de Paspébiac a entamé des démarches pour demander aux commerces sur son territoire de resserrer leurs mesures sanitaires de façon préventive.

Étapes suivies par la santé publique

Le directeur régional de santé publique, le docteur Yv Bonnier-Viger, a expliqué les étapes qui sont suivies par la santé publique lorsque des employés qui œuvrent dans des commerces reçoivent un résultat positif au test de dépistage de la COVID-19.

Prenons le cas hypothétique, par exemple, d'une épicerie. Si la personne était responsable des fruits et légumes, on va essayer de voir avec qui elle a travaillé, quels sont les clients qu'elle a pu rencontrer, etc. Le plus compliqué, c'est quand les gens ont été longtemps malades avant de se déclarer. Ça, ça devient très complexe parce qu'il y a beaucoup de gens qui ont pu les rencontrer, précise Yv Bonnier-Viger.

Il ajoute que la santé publique remonte normalement jusqu'à 48 heures avant que la personne qui a reçu un résultat positif au test de dépistage ait commencé à ressentir des symptômes.

Un homme se lave les mains avec du savon.

Le CISSS de la Gaspésie rappelle que le lavage des mains, l'observation de la distanciation physique de deux mètres et le fait de rester à la maison le plus possible sont les meilleurs moyens pour éviter de contracter la COVID-19.

Photo : Radio-Canada / Marc Andre Turgeon

Selon M. Bonnier-Viger, un avis peut aussi être affiché dans le magasin pour informer les clients que si, par exemple, ils ont fréquenté le commerce tel jour, entre telle heure et telle heure, ils ont peut-être été en contact avec un employé atteint de la COVID-19.

On leur demande tout simplement d'être prudents et de [...] consulter s'ils ont des symptômes, conclut le directeur de la santé publique à ce sujet.

Avec des informations d'Isabelle Larose

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !