•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les microbrasseries veulent l'autorisation de livrer leurs produits à domicile

Une main tient un verre et on y verse de la bière près d'une cuve en métal.

Les microbrasseries sont très populaires en Mauricie.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Après avoir connu un essor fulgurant au cours des dernières années, on se demande maintenant combien de microbrasseries québécoises survivront à la pandémie de la COVID-19. Puisque comme plusieurs PME, leurs finances sont plus que précaires pendant la crise.

On dénombre 250 microbrasseries au Québec, dont 60 % ont moins de cinq ans. Plusieurs demandent maintenant l'autorisation de pouvoir livrer leurs produits eux-mêmes, ce que la régie des alcools ne permet pas pour le moment.

Marc-André Ayotte, de la microbrasserie La Pécheresse de La Tuque en fait partie. Il considère que la livraison serait la meilleure option.

C'est de pouvoir aller chez les gens, les empêcher de sortir aussi le plus possible pour essayer de contrôler la crise, explique M. Ayotte. C’est sûr que ce serait un avantage, à la fois pour nous, parce que c’est sûr qu’il y a des ventes qui ne se font pas et les gens, c’est de rester chez eux.

L'enjeu pour eux, comme pour bien d'autres PME québécoises, est la question des liquidités.

5000 emplois directs sont liés au secteur des microbrasseries. 30 % d'entre elles sont situées en région, dans des municipalités de moins de 10 000 habitants. Par conséquent, ces entreprises contribuent à la vitalité des régions, rappelle la directrice générale de l'Association des microbrasseries du Québec, Marie-Eve Myrand.

Les microbrasseries sont directement dans le tissu social économique des régions.

Une citation de Marie-Eve Myrand, directrice générale de l'Association des microbrasseries du Québec

On est un vecteur touristique, on est le 2e produit d’appel en termes de tourisme gourmand, dit-elle. Les gens sont fiers de notre industrie et c’est d’autant plus important maintenant que les consommateurs prennent la mesure de ça.

Avec les informations de Maude Montembeault

Vous souhaitez signaler une erreur?Écrivez-nous (Nouvelle fenêtre)

Vous voulez signaler un événement dont vous êtes témoin?Écrivez-nous en toute confidentialité (Nouvelle fenêtre)

Vous aimeriez en savoir plus sur le travail de journaliste?Consultez nos normes et pratiques journalistiques (Nouvelle fenêtre)

Infolettre ICI Mauricie

Une fois par jour, recevez l’essentiel de l’actualité régionale.

Formulaire pour s’abonner à l’infolettre d’ICI Mauricie.