•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Raconter le quotidien du confinement en photos

Des montages photo du quotidien avec des enfants à la maison.

Le Musée McCord a reçu plus de 750 photos ont été publiées avec le mot-clic #CadrerLeQuotidien.

Photo : Mus.e McCord

Radio-Canada

Quand le Musée McCord a lancé ce projet photographique collaboratif, il ne s’attendait pas à cette avalanche de photos sur les réseaux sociaux. Plus de 750 photos ont été publiées avec le mot-clic #CadrerLeQuotidien une semaine après le lancement de l’initiative.

Puisque la mission du Musée McCord est de raconter l’histoire sociale de Montréal, il a été décidé de documenter en photos cette période de confinement, qui est un moment unique dans notre histoire. L’objectif est aussi d’explorer les changements qui s’opèrent dans la relation aux espaces des personnes confinées.

Pour orienter les personnes participantes dans leur choix de photos, le Musée a posé une question : Que l’on soit seul, en couple, en colocation ou en famille, le confinement transforme le rapport à cet espace dans lequel nous vivons au jour le jour. Chacun développe ses propres stratégies pour passer à travers cette situation en s’aménageant des mondes intérieurs. Dans ce contexte, que devient notre relation au monde extérieur et à l’autre?

On a aussi précisé que les photos devaient être prises à l’intérieur des habitations ou encore à l’extérieur, proche de la maison, mais toujours dans le respect des règles de confinement en vigueur.


Trier le temps


Du camping à l’intérieur


Le travail à la maison, avec les enfants


Aller visiter les personnes âgées sans contact, ou presque


Les nouvelles règles dans les commerces

Les gens cuisinent et font du pain

Les couleurs du confinement

Les célébrations virtuelles de Pâques 2020

On peut voir toutes les photos de Cadrer le quotidien : histoires de confinement sur le site du Musée McCord (Nouvelle fenêtre), qui se met à jour automatiquement. Cette exposition virtuelle se terminera avec la fin du confinement.

Des photographes professionnels

En plus de donner à voir les photos que les citoyennes et citoyens publient avec le mot-clic #CadrerLeQuotidien, le Musée a engagé un photographe professionnel pour qu’il capte des images du quotidien de la métropole québécoise.

Partout dans le monde, nous traversons une épreuve qui marquera l’histoire à jamais, et ce moment sans précédent se doit d’être documenté. C’est dans cet esprit que nous avons confié une nouvelle mission photographique à Michel Huneault, dont le travail témoignera à travers le temps de ce moment historique, souligne Suzanne Sauvage, présidente et chef de la direction du Musée McCord, par voie de communiqué.

Les photos de Michel Huneault seront dévoilées lors d’une exposition au Musée ou dans une exposition virtuelle.

D’autres photographes, sans lien avec l'exposition du Musée McCord, ont aussi documenté le confinement. Par exemple, le photographe de Rouyn-Noranda Christian Leduc publie sur ses réseaux sociaux une série de portraits de gens confinés, vus à travers leur fenêtre.

La photographe Sara Teinturier a aussi lancé un appel pour prendre des photos des personnes en confinement dans le quartier La Petite-Patrie, à Montréal. Elle publie les photos sur son site Internet (Nouvelle fenêtre).

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !