•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : le Manitoba compte plus de guéris que de malades

Lanette Siragusa est assise à une table et parle dans un micro devant elle.

Lanette Siragusa, infirmière en chef à Soins communs Manitoba, lors d'un des points de presse quotidiens sur la COVID-19.

Photo : La Presse canadienne / John Woods

Pour la première fois depuis le début de la crise du coronavirus, le Manitoba compte plus de personnes guéries de la maladie que de cas actifs.

Les autorités sanitaires provinciales ont indiqué vendredi qu’il n’y avait aucun nouveau cas de COVID-19. « Il y a 113 cas actifs et 132 personnes sont guéries », a détaillé le médecin hygiéniste en chef du Manitoba Brent Roussin. Le nombre total de cas reste donc à 250.

Huit patients sont toujours hospitalisés, dont quatre sont aux soins intensifs.

Ces bonnes nouvelles sont « le fruit des efforts des Manitobains », a déclaré Brent Roussin. Il a cependant rappelé qu'il ne faut pas baisser la garde pour autant.

« Il est trop tôt pour relâcher nos efforts. »

Il reste aussi prudemment optimiste quant au redémarrage progressif de l’économie. Il a répété qu'il ne s'attendait pas à ce que le Manitoba retrouve une vie normale dans un avenir proche.

Le nombre de tests analysés par le laboratoire provincial Cadham était de 508 jeudi, pour un total de 18856 effectués depuis début février.

Les nouvelles restrictions en vigueur

Par ailleurs, les nouvelles restrictions annoncées jeudi concernant les voyages dans le nord de la province et l'obligation pour tout voyageur arrivant au Manitoba de s'isoler sont entrées en vigueur aujourd’hui.

Le Dr Brent Roussin en a profité pour clarifier un ordre énoncé jeudi: les magasins d'appareils électroménagers et les magasins de meubles qui vendent des appareils électroménagers peuvent rester ouverts au public, à condition que des mesures physiques de distanciation soient en place.

Il avait déclaré précédemment que ce genre de magasins ne devraient pas être ouverts, sauf si des commandes étaient passées en ligne et livrées ou récupérées par des clients en respectant les mesures de distanciation physique.

1,5 million de masques N95 donnés à la province

L'infirmière en chef de Soins communs Lanette Siragusa a annoncé le don de 1,5 millions de masques N95 par Bell MTS.

Les autorités sanitaires planifient les besoins en équipements sur des périodes de deux semaines. Elle a assuré que la province en a suffisamment pour les deux prochaines semaines. Une grosse livraison de gants a d'ailleurs eu lieu la semaine dernière, selon Lanette Siragusa.

« Nous continuons à accepter les dons. Tous les équipements doivent se trouver dans leur emballage d'origine », a-t-elle ajouté.

Limiter les travailleurs entre maisons de soins

Les autorités sanitaires provinciales veulent aussi commencer à interdire à des employés de maison de soins de travailler à plusieurs endroits.

Ce manque de précautions est montré du doigt dans plusieurs autres provinces comme ayant été un facteur aggravant de la crise sanitaire que traversent certains établissements de soins pour personnes âgées.

« Nous voulons faire en sorte que les employés n'aient qu'un seul lieu de travail », a souligné Lanette Siragusa en ajoutant que le gouvernement veut ainsi s'assurer que le virus ne soit pas potentiellement introduit auprès d'une population à haut risque.

L'infirmière en chef de Soins communs a indiqué que des discussions avec les syndicats allaient commencer vendredi après-midi. Elle espère que ces nouvelles mesures seront en place dès la semaine prochaine.

« Nous allons travailler sur ce dossier aussi vite que possible. Notre but est que ce soit en place plus tôt que tard », a-t-elle mentionné.

L'évolution de la COVID-19 d'heure en heure

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !