•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’École nationale de police accueillera des personnes atteintes de la COVID-19

Cinq personnes transportent du matériel ou sont devant l'ordinateur.

Les équipes s'installent sur les lieux.

Photo : Radio-Canada / Josée Ducharme

Radio-Canada

L'École nationale de police du Québec de Nicolet devient un centre d'hébergement pour personnes atteintes de la COVID-19.

Les 101 chambres d'un pavillon d'hébergement de l'ENPQ ont été aménagées pour recevoir les résidents des ressources pour personnes âgées ou pour les familles qui sont infectés par la COVID-19 et qui doivent être placés en isolement.

Une chambre avec deux lits et une fenêtre.

Des chambres comme celles-ci vont accueillir des patients.

Photo : Radio-Canada / Josée Ducharme

L'ouverture de ce centre fait suite à une directive du ministère de la Santé et des Services sociaux pour permettre le confinement sécuritaire des personnes contaminées et pour limiter la propagation à l'intérieur des centres d'hébergement et dans la communauté.

Il s'agit d'un pavillon complètement indépendant des autres installations de l’ENPQ.

D'autres lieux ont aussi été évalués pour accueillir cette clientèle, mais après analyse, l’ENPQ offrait les installations les plus appropriées (buanderie, cafétéria, facile à sécuriser et disponible à court terme).

Des mesures de précaution exceptionnelles

Des mesures exceptionnelles qui n'ont pas encore été mises en place dans aucun autre établissement seront mises de l'avant à l’École nationale de police du Québec.

Des gardiens de sécurités s'assureront que les personnes hébergées restent à l'intérieur du pavillon B.

Le personnel du CIUSSS MCQ qui travaillera sur place aura accès à des uniformes qui seront enfilés et enlevés sur place avant de quitter les lieux.

Ces mêmes employés devront manger à l'intérieur du pavillon et rentrer directement à leur lieu de résidence sans faire d'arrêt sur le territoire à la fin de leur quart de travail.

Les résidents qui auront besoin d'être admis à l'hôpital seront transférés directement au Centre hospitalier universitaire affilié régional de Trois-Rivières (CHAUR).

Le député Martel et la mairesse Dubois font confiance au CIUSSS MCQ

Le député de Nicolet-Bécancour Donald Martel et la mairesse de Nicolet Geneviève Dubois ont confié en point de presse qu'ils avaient certaines inquiétudes par rapport à l’implantation de ce centre dans une municipalité ou seulement six cas de coronavirus ont été recensés jusqu'à présent.

Les deux élus disent s'être assurés d'avoir les garanties nécessaires de la part des autorités en santé pour éviter la propagation du virus dans la population.

La mairesse précise qu'il s'agit d'un geste humanitaire dans le contexte où la COVID-19 n'a pas de frontières.

Bien que le risque zéro n'existe pas, Geneviève Dubois et Donald Martel ont choisi de faire confiance à la direction régionale de la santé malgré les ratées connues au CHSLD Laflèche.

Pour assurer la sécurité des citoyens, aucune visite ne sera permise, à l'exception de celles pour des motifs humanitaires. Les résidents ne seront pas non plus autorisés à sortir à l'extérieur.

Avec les informations d'Amélie Desmarais

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !