•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La CCN va ouvrir une portion de la promenade de la Reine-Élizabeth aux piétons

La pancarte présente l'icône d'un vélo et celle d'un piéton, les deux entourées d'un cercle vert.

La Commission de la capitale nationale va réserver une portion de la promenade aux piétons et cyclistes pendant 12 heures par jour (archives).

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Les véhicules à moteur seront bientôt interdits sur un tronçon de la promenade de la Reine-Élizabeth, à Ottawa, pendant 12 heures chaque jour, afin que les gens puissent profiter du temps printanier sans trop s'approcher les uns des autres.

À compter de dimanche, la promenade sera bloquée de l'avenue Laurier à la 5e Avenue, entre 8 h et 20 h. Les fermetures quotidiennes auront lieu jusqu'au dimanche 26 avril au moins, a indiqué la Commission de la capitale nationale (CCN), et pourraient se poursuivre au-delà de cette date.

Le but de cette mesure est de donner aux Ottaviens qui vivent à proximité la possibilité de sortir et de profiter de leurs quartiers tout en pratiquant une distanciation sociale en toute sécurité, a déclaré la CCN dans un communiqué.

En raison de la directive visant à éviter tous les déplacements non essentiels, nous demandons que seuls les résidents locaux vivant dans les quartiers adjacents accèdent à la promenade Reine-Élizabeth au cours de ce projet pilote, a déclaré la CCN. Les autres membres du public ne devraient pas chercher à s'y rendre.

Une nouvelle rue qui ferme

La promenade, qui longe le canal Rideau, est la dernière rue locale à se voir interdite d'accès pour les véhicules à moteur pendant la pandémie de COVID-19. Un tronçon de 1,5 kilomètre de l’avenue Byron dans le secteur de Westboro, à Ottawa, est fermé à la circulation depuis le jeudi 9 avril, à l’exception de la circulation locale.

Les piétons et les cyclistes ont fait valoir que cela facilite la circulation en toute sécurité, tout en restant à deux mètres l'un de l'autre. Le maire d'Ottawa, Jim Watson, s'est toutefois dit préoccupé par le fait que la conversion de rues en voies réservées aux vélos et aux piétons pourrait en fait encourager les gens à entrer en contact plus étroit.

Deux piétons marchent sur le pont, à une certaine distance l'un de l'autre.

Deux piétons se croisent sur le pont de la rue Bank d’Ottawa, qui surplombe le canal Rideau, le mercredi 15 avril 2020.

Photo : Francis Ferland / CBC

La promenade de la Reine-Élizabeth est supervisée par la CCN et non par la Ville. Pour l’utiliser, les cyclistes et les piétons devront considérer la ligne jaune du milieu comme la limite séparant les déplacements en direction nord des déplacements en direction sud.

Les conducteurs pourront toujours traverser le pont Pretoria pour accéder à l'avenue Pretoria, a indiqué la CCN.

L'Outaouais en reste?

Certains citoyens aimeraient bien qu’une initiative semblable soit mise en place de l’autre côté de la rivière des Outaouais.

Lise Meloche, résidente de Chelsea, souhaite que le parc de la Gatineau rouvre pour les citoyens locaux. Les résidents qui peuvent s'y rendre à pied, on n'a pas besoin de stationnement, fait-elle valoir.

Elle avance qu’en gardant les stationnements fermés et en ne permettant qu’aux résidents vivant près du parc de s’y rendre, cela serait suffisant pour que les consignes de distanciation sociale soient respectées.

« Il n'y aurait pas de problèmes.  »

— Une citation de  Lise Meloche, résidente de Chelsea

Dans un courriel adressé à Radio-Canada, la Ville de Gatineau explique pour sa part qu’elle n’a pas l’intention de fermer des routes puisqu’il n’y a pas d’enjeux pour la circulation des piétons et cyclistes sur les sentiers récréatifs.

Advenant que la situation change, la Ville explorera des scénarios pour respecter la sécurité de tous et les mesures de distanciation sociale prescrites par le gouvernement du Québec, indique-t-on cependant.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !