•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La France célébrera son premier mariage gai

Radio-Canada

À Bègles, une commune de la banlieue de Bordeaux, le maire Noël Mamère a accepté de consacrer l'union de deux hommes le 5 juin prochain, «au nom de la défense de l'égalité des droits».

À Bègles, une commune de la banlieue de Bordeaux, le maire Noël Mamère a accepté de consacrer l'union de deux hommes le 5 juin prochain, «au nom de la défense de l'égalité des droits». Le couple sera marié «dans les conditions et avec les obligations du code civil», a ajouté le maire, également député du Parti vert français.

Noël Mamère base sa décision sur l'article 144 du Code civil, qui ne fait aucune allusion, dans un sens ou dans l'autre, aux mariages des personnes de même sexe. «Dans la mesure où ce n'est pas interdit, je considère que c'est autorisé, a-t-il soutenu. Pour moi, ce geste s'inscrit dans un combat que je mène depuis longtemps pour l'égalité des droits et la lutte contre les discriminations.»

Dans un manifeste publié le 16 mars dernier dans la presse, 2000 personnalités appelaient à «l'égalité des droits des homosexuels, notamment le droit au mariage et à l'adoption». Quelques jours plus tard, plusieurs élus parisiens de gauche emboîtaient le pas, se déclarant ouverts à la possibilité de célébrer des mariages civils gais.

Le député-maire de Bègles avait quant à lui annoncé le 9 avril dernier son intention de célébrer de telles unions. Ce mariage serait le premier du genre à survenir dans l'Hexagone. Si la question devait entraîner des suites judiciaires, M. Mamère se dit prêt à amener la cause devant la Cour européenne des droits de l'Homme.

Des précédents

En 2001, les Pays-Bas ont été le premier pays à autoriser des mariages homosexuels au civil, suivis par la Belgique puis le Canada.

Depuis que la loi le permet, au moins 2500 couples gais se sont mariés au Canada, soit au Québec, en Ontario et en Colombie-Britannique.

Aux États-Unis aussi, des mariages gais sont célébrés, notamment à San Francisco. La situation suscite un débat, encore plus depuis que le président républicain George W. Bush a proposé d'amender la Constitution pour interdire ces unions.

Autre son de cloche en Espagne, où le premier ministre récemment élu, le socialiste José Luis Rodriguez Zapatero, s'est dit favorable aux mariages gais. Il a même annoncé qu'il ferait la promotion d'une loi allant en ce sens.

La section Commentaires est fermée

Compte tenu de la nature délicate ou juridique de cet article, nous nous réservons le droit de fermer la section Commentaires. Nous vous invitons à consulter nos conditions d’utilisation. (Nouvelle fenêtre)

Vous souhaitez signaler une erreur?Écrivez-nous (Nouvelle fenêtre)

Vous voulez signaler un événement dont vous êtes témoin?Écrivez-nous en toute confidentialité (Nouvelle fenêtre)

Vous aimeriez en savoir plus sur le travail de journaliste?Consultez nos normes et pratiques journalistiques (Nouvelle fenêtre)

Chargement en cours

Infolettre Info nationale

Nouvelles, analyses, reportages : deux fois par jour, recevez l’essentiel de l’actualité.

Formulaire pour s’abonner à l’infolettre Info nationale.