•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les bâtiments patrimoniaux de Winnipeg garderont leurs portes fermées en mai

L'édifice des Archives du Manitoba vu de l'extérieur.

Il est possible de faire une visite guidée du bâtiment des archives du Manitoba lors des journées Portes ouvertes Winnipeg.

Photo : Radio-Canada / TREVOR LYONS

Les portes des bâtiments patrimoniaux de Winnipeg resteront fermées cette année en mai: l’événement Portes ouvertes Winnipeg est repoussé au mois de septembre.

Le conseil d'administration de Heritage Winnipeg, qui supervise l’événement, a pris mercredi la décision de ne pas l’annuler, mais de le décaler au week-end du 12 et 13 septembre.

On espère que les choses iront mieux d’ici là, a mentionné la directrice générale de Heritage Winnipeg Cindy Tugwell.

L’événement attire chaque année des milliers de visiteurs et permet aux curieux de pénétrer gratuitement dans des bâtiments historiques qui, dans certains cas, ne sont pas toujours accessibles au public, comme l’ancienne prison provinciale Vaughn située sur le boulevard Memorial près du Palais législatif.

Dix mois de travail

La décision de repousser l'événement plutôt que de l'annuler est expliqué par Cindy Tugwell par le fait que cela représente 9 à 10 mois de travail et qu’il n’est pas simple d’annuler ce genre de choses.

Ça repose sur beaucoup de petites organisations à but non lucratif et cela les ferait souffrir de ne pas pouvoir exposer leur espace lors de ce week-end. On a aussi beaucoup de financement pour ce projet et quand on a commencé à réaliser que tout était en train de fermer et que ça allait devenir la nouvelle réalité, nous avions terminé 75 % du travail, dit-elle.

Des dizaines de lieux avaient déjà confirmé leur participation cette année. Maintenant, les organisateurs vont devoir reprendre contact avec eux pour voir s’ils sont toujours intéressés pour ouvrir leurs portes.

Ils avaient en tête que cela se ferait en mai. Maintenant, on va voir s’ils seraient toujours d’accord de participer, mais plus tard dans l’année, précise Cindy Tugwell.

S’adapter à la distanciation

Les organisateurs se laissent jusqu’au début du mois d’août avant de potentiellement revenir sur leur décision et d'annuler l'événement de cette année.

En attendant, ils vont travailler à la mise en place de mesures de distanciations physiques, si celles-ci devaient se prolonger jusqu’au mois de septembre.

Il doit être possible de limiter le nombre de personnes dans un espace ou encore de mettre en place des réservations, estime Cindy Tugwell.

Un tel système de réservation existait déjà pour les nombreuses visites guidées thématiques proposées l’an dernier.

Les organisateurs envisagent de commencer à recruter des bénévoles au cours de l’été.

Notre dossier COVID-19 : les services ouverts ou fermés dans votre région

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !