•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le festival Fringe de Winnipeg annulé, Folklorama retient son souffle

Une foule entoure une scène.

Le festival Fringe de Winnipeg dans le quartier de la Bourse en 2019.

Photo : Winnipeg Fringe/Facebook

Le festival de théâtre Fringe de Winnipeg est annulé en raison de la COVID-19.

Le théâtre Royal Manitoba Theatre Centre (MTC), a annoncé par voie de communiqué jeudi que le festival qui devait se dérouler du 14 au 25 juillet, n'aura pas lieu.

Nous n’avons pas pris cette décision à la légère ou sans reconnaître les effets qu’elle aura sur notre communauté artistique, financièrement, émotionnellement et créativement, dit le chef de production, Chuck McEwen.

Sans certitude sur le moment auquel la distanciation physique, les mesures d’isolement et les restrictions sur les rassemblements publics seront levées, les artistes ne peuvent pas faire de répétitions, les scènes sont fermées jusqu’à nouvel ordre et nous ne pouvons pas planifier un festival Fringe réussi et sécuritaire, poursuit-il.

Le festival Fringe amène des dizaines de milliers de personnes au quartier de la Bourse chaque année en juillet. Nous reconnaissons que l’annulation d’un événement marquant qui célèbre la communauté et le rassemblement aura un sérieux impact sur le quartier de la Bourse et d’autres scènes à travers la ville, dit la directrice générale de MTC, Camilla Holland.

Les détenteurs de laissez-passer et les artistes seront contactés par les employés de MTC.

Pas de décision pour Folklorama

Quant à Folklorama, qui doit se dérouler du 2 au 15 août, la décision de tenir le festival multiculturel ou de l'annuler n'a pas encore été prise.

Dans une lettre aux bénévoles datée du 15 avril, les organisateurs se montrent optimistes.

Des personnes dansent et jouent aux instruments de musique folklorique sur une scène.

Une troupe brésilienne à Folklorama en 2019.

Photo : Folklorama

Récemment avec les mises à jour du gouvernement [nos réunions en télétravail] tournent autour de vives discussions sur la meilleure marche à suivre pour nos bénévoles, nos invités et nos membres, indique la note signée par le président Stan Hall et la directrice générale Teresa Cotroneo.

Nous continuons à avoir espoir que nous allons pouvoir tenir le festival cet été, bien que nous sommes réalistes. Nous n’irons pas de l’avant sans l’aval du gouvernement.

Stan Hall, président de Folklorama, et Teresa Cotroneo, directrice générale.

Les deux prochaines semaines sont critiques dans la prise d’une décision concernant notre festival. Nous continuons à communiquer avec les autorités et les producteurs de festivals dans la ville, poursuit le document.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !