•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’usine de Bombardier à Thunder Bay aidera à produire 18 000 respirateurs

Maison à l'entrée de l'entreprise pour les employés avec une affiche indiquant «Bienvenu à Bombardier de Thunder Bay».

L'initiative fournira du travail à environ 50 personnes pendant 3 à 4 mois.

Photo : Radio-Canada / Miguel Lachance

Radio-Canada

L’usine, qui fabrique en temps normal des trains, assistera l’entreprise O-Two Medical Technologies, située à Brampton, pour produire dès le 27 avril des respirateurs pour les hôpitaux à travers l’Ontario.

La pandémie a rompu la chaîne d’approvisionnement de O-Two Medical et l’entreprise avait besoin de l’aide d’une société canadienne, comme l’explique Annick Robinson, chef des communications et des relations publiques de Bombardier Transport pour les Amériques.

Après plusieurs discussions axées sur la collaboration et une bonne compréhension de ce qui était nécessaire pour produire ces dispositifs qui sauvent des vies, il est apparu évident que l’usine de Bombardier à Thunder Bay pouvait jouer un rôle de sous-traitant et aider O-Two à produire cet équipement médical essentiel pour le gouvernement de l’Ontario, peut-on lire dans un communiqué de Bombardier.

Bombardier souligne que c’est Marcus Powlowski, député de Thunder Bay — Rainy River, qui a mis en relation le directeur de l’usine locale, David Black, avec O-Two Medical Technologies à Brampton.

Le sablage, la peinture, les travaux électriques et l’assemblage de certaines pièces se feront à Thunder Bay, sans avoir besoin d’ajustements majeurs.

Ce sont tous des éléments qui l’on avait déjà dans notre chaîne de production à Thunder Bay, affirme Annick Robinson.

Pour nous c’était assez facile de prendre ce qu’on avait déjà et de les mettre en fonction pour le projet de O-Two.

Annick Robinson, chef des communications et des relations publiques de Bombardier Transport pour les Amériques.

Les appareils seront ensuite envoyés à Brampton où O-Two Medical Technologies s’occupera de l’assemblage final et des tests.

L’initiative donnera du travail à environ 50 personnes pendant 3 à 4 mois, dont plusieurs qui avaient été mis à pied récemment, avant même l’arrêt temporaire de la production causée par la pandémie.

Notre dossier : La COVID-19 en Ontario

Plus de la moitié de 1100 travailleurs ont été mis à pied dans les derniers mois, en raison du manque de contrat de l’entreprise.

Bombardier indique aussi avoir donné de l’équipement de protection personnel à des foyers de soins de longue durée en Ontario et d’autres équipements au gouvernement du Québec.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !