•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le site de soutien psychologique de la province est opérationnel

Un arc-en-ciel et l'inscription ça va bien aller sont apposés sur la fenêtre de Transit Sept-Îles.

Partout dans le monde, l'arc-en-ciel est devenu un symbole d'espoir face à la crise du coronavirus.

Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Mageau

Dans un message rempli d'empathie et d'encouragements au coeur de sa conférence de presse, jeudi matin, Brian Pallister reconnaît que l’incertitude liée à la pandémie augmente le stress des Manitobains. Pour les aider, le gouvernement annonce que sa plateforme en ligne de soutien psychologique est désormais fonctionnelle.

Vos émotions [...] je les comprends bien, affirme le premier ministre en racontant comment la polio a touché sa famille au début du 20e siècle. Mon père a vécu isolé dans sa chambre pendant 10 mois. Ma grand-mère en parlait comme de moments difficiles. Il a dû réapprendre à marcher. Il a survécu, mais ce sont des choses dont les gens se rappellent durant le reste de leur vie.

Nous allons trouver un vaccin pour faire face à cette pandémie, affirme-t-il par ailleurs.

Nous avons tous des inquiétudes, dit Brian Pallister. Nous avons peur de tomber malades, nous avons peur pour la santé de nos proches, nous avons des inquiétudes qui découlent de l’isolement, du fait que nous ne savons pas quand les choses vont s’arranger [...] C’est une période sans précédent et je veux que la population manitobaine sache que nous allons traverser cette crise ensemble.

Quelque 800 personnes se sont inscrites sur le site web de la province pour obtenir du soutien psychologique, selon Brian Pallister. Parmi elles, 600 reçoivent des soins en thérapie virtuelle par des professionnels. Ce service gratuit est accessible à toutes les personnes de plus de 16 ans.

Mobilisation citoyenne 

Le premier ministre souligne également les gestes d'empathie et d’entraide de la part de la population. Je veux que la population du Manitoba sache à quel point je suis fier de voir les gens travailler ensemble, aider leurs voisins et prendre toutes les précautions nécessaires pour se protéger et protéger les autres.

Le site Internet mis au point par le gouvernement manitobain pour permettre de se porter bénévole a reçu plus de 6300 visiteurs, dit-il.

Plus de 1600 places de garderie ont été mises à la disposition des travailleurs de première ligne, rappelle aussi le premier ministre.

Il ajoute que 50 infirmières à la retraite se sont enregistrées pour revenir au travail pendant la pandémie. 

« Les efforts se poursuivent » pour du matériel médical

Interrogé sur le manque d’équipement médical dans les foyers de soins personnels, Brian Pallister renvoie la balle au chef hygiéniste en chef de la province, Brent Roussin, pour une mise à jour sur le sujet.

Tous les efforts nécessaires ont été faits et ils se poursuivent, assure-t-il toutefois. 

Il rappelle que le Manitoba a été l’une des premières provinces à signer l’accord fédéral d’approvisionnement collaboratif et que d’autres initiatives d’approvisionnement sont en cours pour obtenir le plus d’équipements de protection disponibles.

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !