•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Travail saisonnier : Ottawa apaise certaines inquiétudes des travailleurs

Une main tient un homard aux pinces fermées par un élastique.

Le travail saisonnier est largement répandu dans l'industrie des pêches, entre autres.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Des travailleurs qui exercent un emploi saisonnier sont soulagés d'apprendre qu'ils sont maintenant admissibles à la Prestation canadienne d'urgence (PCU).

Les travailleurs saisonniers et les chômeurs qui ont épuisé leurs prestations d'assurance-emploi et qui ne peuvent pas reprendre le travail ou en trouver un nouveau en raison de la COVID-19 pourront aussi recevoir la PCU, a annoncé le premier ministre Justin Trudeau, mercredi. Le changement est applicable rétroactivement au 15 mars.

Notre dossier : La COVID-19 en Atlantique

Les travailleurs qui étaient inquiets accueillent favorablement l’élargissement de l’accès à la prestation d’urgence, selon une employée du Village historique acadien, Carole LeBouthillier.

On commençait à se demander si on n’était pas passé dans la craque quelque part, parce qu'on était quasiment les derniers, les travailleurs saisonniers, à entendre parler d’aide. Aujourd’hui, c’est une bonne nouvelle. Ça va nous donner un coup de main pour passer à travers du petit bout rough qui s’en vient parce que, comme pour tout le monde, c’est l’inconnu. On vit ça un jour à la fois. Ça va faire du bien, certain, affirme Carole LeBouthillier.

L’annonce réjouit aussi le porte-parole du comité d’aide et de soutien pour les travailleurs des industries saisonnières, Fernand Thibodeau.

Je suis content que nous allons avoir finalement ça. La seule chose qui m’inquiète, c’est si les gens ne peuvent pas entrer dans les usines de poisson ou même au niveau de la situation touristique ou même toutes les autres industries saisonnières, parce qu’il ne faut pas les oublier. Il y a d’autres travailleurs aussi dans les industries saisonnières. S’ils ne peuvent pas entrer cette année au travail, est-ce qu’on va avoir une autre allocation pour ces gens-là?, s'interroge Fernand Thibodeau.

Les travailleurs qui ne peuvent pas reprendre leur emploi saisonnier habituel à cause de la pandémie de la COVID-19 seront admissibles à la PCU, a précisé le premier ministre Trudeau.

Avec les renseignements du Téléjournal Acadie

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !