•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Explosion dans une raffinerie en 2018 : Irving Oil écope une amende de 200 000 $

Un incendie est vu au loin, derrière des bâtiments et une colonne de fumée noire s'élève dans le ciel.

Une explosion majeure s'est produite à la raffinerie Irving, à Saint-Jean, au Nouveau-Brunswick, en octobre 2018.

Photo : Reuters / Michael Hawkins

Radio-Canada

Irving Oil a été condamnée à une amende de 200 000 $ après avoir plaidé coupable d'une violation à la Loi sur l'hygiène et la sécurité au travail du Nouveau-Brunswick en lien avec une explosion survenue dans une raffinerie de Saint-Jean le 8 octobre 2018.

Les documents du tribunal montrent que 1500 travailleurs étaient sur le site ce jour-là.

La Loi sur l'hygiène et la sécurité au travail du Nouveau-Brunswick oblige tout propriétaire d'un lieu de travail à prendre toutes les précautions raisonnables pour protéger la santé et la sécurité des personnes qui s'y trouvent.

Selon l'exposé des faits, 80 travailleurs de 17 employeurs différents ont déclaré avoir été blessés.

La plupart ont été blessés après une chute ou une fuite.

La blessure physique la plus grave était une fracture du talon, selon le rapport déposé au tribunal provincial de Saint-Jean.

Parmi les autres blessures, citons le stress psychologique et l'inhalation de fumée.

Sur les 80 travailleurs qui ont déclaré avoir été blessés, 36 ont subi des blessures qui ont entraîné une perte de temps de travail.

La cause de l'incendie était attribuable à un tuyau corrodé dans une zone de la raffinerie connue sous le nom d'unité de désulfuration de l'hydrogène. Le tuyau avait été installé en 1974.

Au cours d'un projet de modernisation démarré en 2004, certaines conditions ont entraîné une corrosion localisée dans le tuyau.

Bien qu'une inspection du système ait été mise en place pour détecter la corrosion, la nature localisée de la corrosion a permis à la zone de passer inaperçue.

La canalisation s'est rompue sans avertissement et a déversé une substance qui s'est enflammée.

À la suite de cette déclaration, Irving Oil a inspecté tous les tuyaux similaires pour détecter la corrosion localisée et aucune condition de ce type n'a été trouvée.

L'entreprise affirme qu'elle a également renforcé la surveillance de la corrosion.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !