•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : mise à pied temporaire de 1000 employés de l'entreprise Cargill

Un bétail bovin en pâture près d'une usine de transformation alimentaire en Alberta.

Cargill possède une dizaine d'usines de transformation de viande en Alberta.

Photo : La Presse canadienne / Larry MacDougal

Radio-Canada

Trente-huit employés de l'usine de transformation de viande Cargill, à High River, en Alberta, sont atteints de la COVID-19, selon le Syndicat des travailleurs et travailleuses unis de l’alimentation et du commerce (TUAC),

Le président de la section locale de TUAC, Thomas Hesse, affirme que Cargill a temporairement réduit ses effectifs de moitié dans l'usine, située à 60 kilomètres au sud de Calgary, qui emploie près de 2000 personnes.

Toutefois, Thomas Hesse estime que la mesure reste insuffisante : Nous demandons à la compagnie de faire une pause pour que tous les employés se mettent en quarantaine pendant deux semaines et que l'usine soit nettoyée.

La configuration des usines de viande n’est pas compatible avec l'éloignement physique.

Une citation de :Thomas Hesse, président de la section locale de TUAC

De son côté, le président de Cargill Protein North America, Jon Nash, soutient que la réduction des effectifs permet de minimiser l'impact de la COVID-19 et de continuer à suivre les directives des services de santé.

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Ces derniers sont d'ailleurs au courant des cas de COVID-19 dans l’usine, et des membres du personnel médical de la région de Calgary gèrent la situation.

D’après M. Nash, plusieurs mesures ont été mises en place dans l'usine, comme la prise de température des travailleurs, la construction de barrières de protection entre les postes de travail et l'interdiction des visiteurs. Il affirme que ces mesures sont actuellement suffisantes.

Mais si à un moment donné nous ne pouvons plus opérer l'usine de façon sécuritaire, nous arrêterons, assure-t-il.

La direction de l'entreprise n’a confirmé ni le nombre de mises à pied ni le nombre de cas positifs de COVID-19. 

Selon Thomas Hesse, une autre usine de transformation de viande est touchée en Alberta. Il s’agit de l'usine JBS à Brooks où trois salariés ont été testés positifs.

Un porte-parole de JBS Food Canada a confirmé que des salariés avaient été testés positifs et précisé que l'usine restait ouverte. 

Nous apportons notre soutien à ces membres de notre équipe et à leurs familles. Nous espérons qu'ils se remettront complètement rapidement. Par respect pour les familles, nous ne donnerons pas plus de détails, peut-on lire dans une déclaration faite par courriel. 

Avec des informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !