•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une baisse des primes d’assurance automobile n’est pas envisagée en Saskatchewan

Le logo de la Société d'assurances de la Saskatchewan.

La Société d'assurances de la Saskatchewan n'entend pas baisser le coût de ses primes d'assurance malgré la pandémie de COVID-19.

Photo : CBC

Radio-Canada

Même s’il y a moins de véhicules sur les routes en Saskatchewan pendant la pandémie de COVID-19 et que le risque d’accidents diminue inévitablement, il est peu probable que les automobilistes puissent bénéficier d’une baisse du coût de leurs assurances durant la crise, annonce la Société d’assurances de la Saskatchewan (SGI).

Le porte-parole de la SGI, Tyler McMurchy, assure que l’organisation examine plusieurs scénarios afin d’aider les automobilistes. Il souligne toutefois qu’une baisse du montant mensuel des assurances n’est pas envisagée, car le coût des assurances est influencé par de nombreux facteurs, et pas seulement par le nombre de collisions sur les routes.

Les réclamations pour les tempêtes, les vols, les blessures et le fait que la technologie des véhicules modernes est de plus en plus coûteuse à réparer sont quelques-uns des éléments qui expliquent pourquoi la SGI n’entend pas baisser le montant mensuel de ses assurances pour le moment, précise dans une déclaration Tyler McMurchy.

Les tarifs sont généralement basés sur des tendances à long terme plutôt que des changements à court terme, ajoute-t-il.

La SGI se dit toutefois sensible aux difficultés financières que vivent de nombreux Saskatchewanais durant la période d’incertitude liée à la COVID-19.

La SGI et le gouvernement ne tireront aucun profit découlant de cette situation, indique Tyler McMurchy, qui rappelle qu’il est possible pour les Saskatchewanais de reporter des paiements ou d’annuler temporairement l’immatriculation de leur véhicule pour éviter de payer une prime complète pendant qu’ils ne l’utilisent pas.

Or, certaines compagnies d’assurances au Canada ont récemment décidé d’ajuster leurs tarifs mensuels en raison de la pandémie. C’est le cas d’Allstate Canada, qui a annoncé un programme de paiement à domicile pour aider ses clients.

Le Bureau d’assurance du Canada, qui représente un certain nombre de compagnies privées, a également décidé qu’il réduirait le coût des primes durant les 90 prochains jours.

Les véhicules qui étaient sur les routes pour permettre aux gens de se rendre au travail sont maintenant stationnés, a expliqué le président du Bureau d'assurance, Don Forgeron.

L'évolution de la COVID-19 d'heure en heure

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !