•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les professionnels de la construction prêts pour la réouverture des chantiers

Construction d'un immeuble de logements où l'on voit en premier plan une pancarte indiquant « entrée chantier ».

Les travaux de construction résidentielle pourront reprendre dès lundi au Québec.

Photo : Radio-Canada / Guylaine Charette

Radio-Canada

Les chantiers de construction résidentielle pourront rouvrir dès lundi et les travailleurs du secteur seront prêts pour remplir leurs mandats, selon l’Association des professionnels de la construction et de l’habitation du Québec (APCHQ).

En entrevue à RDI, le vice-président principal aux affaires publiques de l’APCHQ, François Bernier, a salué la décision du gouvernement de rouvrir ces chantiers alors que se tramait une crise du logement pour le 1er juillet.

On vient de nous autoriser à faire les travaux d’urgence. Et, voyez-vous, il y avait une forme d’urgence sociale. Ce n’est pas drôle, en période de confinement, de ne pas avoir de logement, explique M. Bernier.

Le vice-président souligne toutefois que cette reprise des chantiers devra se faire dans le meilleur contexte sanitaire possible.

La bonne nouvelle, c’est qu’on a maintenant un guide de la CNESST, explique M. Bernier. Ce guide a été « traduit » en liste de vérification pour s’assurer que les chantiers respectaient les normes de la santé publique afin de limiter la propagation de la COVID-19.

Néanmoins, M. Bernier ne se berce pas d’illusions concernant le risque zéro.

Est-ce que deux personnes vont se croiser dans un escalier comme deux personnes peuvent se croiser à l’épicerie? Oui, c’est possible, note-t-il. À l’impossible, nul n’est tenu, mais les règles sont là.

Des délais difficiles à respecter

La réouverture des chantiers de construction résidentielle lance le début d’une course contre la montre avant la date du 1er juillet et le déménagement de plusieurs ménages. Certains souhaitent emménager dans des maisons neuves dont la construction était mise en péril par la crise de la COVID-19.

C’est difficile de brosser un portrait de la situation, estime François Bernier en réponse à une question sur l’avancement des différents projets résidentiels. Ce qui était promis pour mai, ça ne va pas bien du tout!

M. Bernier espère que les chaînes d’approvisionnement en matériel pourront tenir le coup et permettre une reprise des travaux le plus rapidement possible.

Lundi, en annonçant la réouverture de ces chantiers, le premier ministre du Québec François Legault a indiqué vouloir éviter une crise de logement par-dessus la crise qu'on vit actuellement.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Industrie de la construction

Économie