•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La diffusion de Barkskins, tournée à Québec, avancée au mois de mai

La série Barkskins se déroule à la fin du 17e siècle.

La série Barkskins au moment du tournage l'an passé à Québec.

Photo : Radio-Canada

Initialement prévue pour l'automne prochain, la diffusion de la production Barkskins est avancée au mois de mai. La chaîne National Geographic souhaite ainsi se conformer à la date limite d'inscription pour les Emmy Awards 2020, qui devraient avoir lieu en septembre.

Le tournage de cette série a énormément attiré l'attention l'été dernier dans la région de Québec.

Au départ, la série Genius: Aretha devait être présentée ce printemps sur la chaîne National Geographic, mais la pandémie mondiale de coronavirus a modifié le calendrier de production de celle-ci.

Nous avons malheureusement appris, depuis, que la série ne serait diffusée qu'au États-Unis. Il faudra attendre l'automne prochain pour découvrir Barkskins au Canada.

La série Barkskins prendra donc sa place en ondes, à compter du 25 mai, juste à temps pour être admissible aux Emmy Awards 2020, dont les mises en candidature se terminent cinq jours plus tard.

Un changement de programme qui devrait servir les régions de Québec et de Chaudière-Appalaches, pense Daniel Ferland, président-directeur général au Bureau du cinéma et de la télévision de la Chaudière-Appalaches (BCTCA).

En période de confinement, les cotes d'écoute vont être assez élevées, plus que si ça avait été à l'automne. Il va y avoir beaucoup de monde qui va regarder la série, espère le responsable du BCTCA qui avait justement visité les lieux de tournage avec l'équipe de production pour du repérage en 2018.

Pour Daniel Ferland, cette diffusion hâtive forcera Fox 21 et National Geographic, les producteurs de la série, à se réunir pour savoir si oui ou non il y aura une deuxième saison pour Barkskins.

Wobik, un village créé sur mesure pour Barkskins

Conçu à grands frais le printemps dernier à Valcartier, le village de Wobik est pour l'instant placardé et remisé. Il n'attend que la confirmation des producteurs pour reprendre vie, affirme Daniel Ferland.

La série aborde la vie des premiers arrivants en Nouvelle-France.

La série aborde la vie des premiers arrivants en Nouvelle-France.

Photo : Youtube\National Geographic

Moi, je suis pas mal convaincu qu'ils vont reprendre la majorité des lieux de la première saison parce qu'ils ont mis beaucoup d'argent sur ces lieux-là, avance le président du BCTCA. Le village, c'est une mégaconstruction grandeur réelle avec auberge et église. Je crois pertinemment qu'ils ne voudront pas jeter ça à la poubelle.

La série, qui devrait comprendre cinq saisons, se déroule sur 300 ans et relate le parcours de deux Français et de leurs descendants venus s'établir en Nouvelle-France. Barkskins est tiré du roman du même nom de l'écrivaine américaine Annie Proulx.

Les prochaines saisons, si elles sont tournées, devraient permettre aux spectateurs de reconnaître plusieurs endroits de la région, comme l'île d’Orléans, la Côte-de-Beaupré, la Côte-du-Sud , la Beauce, Québec et la région de Chaudière-Appalaches.

Les deux premiers épisodes de Barkskins seront présentés le 25 mai prochain, à 21 h sur les ondes de la chaîne National Geographic.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Québec

Histoire