•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ottawa va serrer la vis aux Canadiens de retour au pays

Dès minuit, tout voyageur qui ne soumet pas un plan d'isolement « crédible » sera envoyé dans un hôtel. Ottawa investit aussi près de 130 millions pour aider les communautés nordiques.

Gros plan du premier ministre Justin Trudeau.

Justin Trudeau avait des nouvelles à annoncer concernant les voyageurs, les masques N95 et les communautés du Nord canadien.

Photo : La Presse canadienne / Sean Kilpatrick

Des mesures plus sévères pour les Canadiens revenant de l'étranger, des nouveaux masques N95 à distribuer aux provinces et de l'argent pour aider les communautés nordiques : Justin Trudeau avait plusieurs nouvelles à annoncer aux Canadiens mardi.

Le premier ministre a notamment fait savoir qu'à compter de minuit, ce soir, tout Canadien qui revient au pays devra présenter un plan d'isolement crédible, même s'il ne présente aucun symptôme de la COVID-19.

À défaut d'y parvenir, il devra obligatoirement séjourner dans l'un des hôtels réservés à cette fin par le gouvernement près des quatre aéroports internationaux (Montréal, Toronto, Calgary, Vancouver) où peuvent toujours atterrir des vols commerciaux.

Cela pourrait concerner des Canadiens qui sont de retour au pays après une absence de plusieurs années et qui n'ont pas d'endroit où aller, ou d'autres qui prévoyaient se rendre à un endroit où se trouvent plusieurs personnes âgées, a illustré le premier ministre.

Plus d'un million de masques

Justin Trudeau a aussi annoncé qu'Ottawa se prépare à distribuer 1,1 million de masques N95 aux provinces et aux territoires au cours des prochains jours. Ces masques sont essentiels pour la protection des travailleurs de la santé.

Ottawa a reçu en fin de semaine quatre envois d'équipements de protection individuelle, dont de tels masques, a-t-il détaillé, et cela s'ajoute à 820 000 autres masques reçus la semaine dernière.

Le gouvernement a aussi reçu des millions de paires de gants, et une cargaison de nouvelles blouses médicales doit aussi arriver lundi prochain.

Le Canada n'a pas encore franchi le pic de l'épidémie de COVID-19, a déclaré M. Trudeau, et les mesures de santé publique actuellement en vigueur ne seront pas assouplies avant un bon bout de temps, a-t-il réitéré.

La réalité, c’est que nous allons devoir rester extrêmement vigilants [...] pendant encore bien des semaines. [...] Nous allons être vigilants jusqu'à ce que, évidemment, on ait un vaccin. [...] Ce n’est pas pour tout de suite.

Justin Trudeau, premier ministre du Canada

De l'argent pour aider les communautés nordiques

Justin Trudeau a aussi annoncé que son gouvernement investit près de 130 millions de dollars pour aider les communautés nordiques à lutter contre la COVID-19.

Une tranche de 72,6 millions est destinée aux systèmes de santé du Yukon, des Territoires du Nord-Ouest et du Nunavut. Les trois territoires se partageront aussi 17,3 millions pour garantir le transport aérien de biens et fournitures essentiels.

Une somme de 25 millions sera aussi investie dans Nutrition Nord Canada, un programme fédéral visant à faciliter l'accès des résidents du Nord vivant dans communautés isolées à des aliments périssables nutritifs.

L'argent servira à augmenter les subventions qui permettent aux familles de s'offrir des aliments nutritifs et des produits d'hygiène personnelle dont elles ont besoin.

L’Agence canadienne de développement économique du Nord (CanNor) mettra pour sa part 15 millions de dollars à la disposition des entreprises du Nord pour leur venir en aide.

En conférence de presse, M. Trudeau a souligné que les communautés nordiques sont confrontées à des enjeux distincts par rapport aux grandes villes.

Je sais que plusieurs s’inquiètent de voir les étagères d’épicerie vides. D’autres s’inquiètent à savoir si leurs centres de soins de santé ont suffisamment d’espace et de ressources pour combattre le virus s’il se propage dans leur communauté. Je vous assure qu’on fait tout ce qu’on peut pour éviter que ça arrive.

Justin Trudeau, premier ministre du Canada

Le premier ministre a aussi annoncé que son gouvernement :

  • verse 20 millions de dollars supplémentaires à l'Agence canadienne d'inspection des aliments pour renforcer les inspections et assurer la sécurité de l'approvisionnement en nourriture. L'argent financera notamment des heures supplémentaires et des quarts de travail additionnels;
  • le gouvernement a publié de nouvelles lignes directrices concernant les résidences pour personnes âgées, particulièrement touchées par l'épidémie de COVID-19. Il s'agit de recommandations – portant par exemple sur les visites, le contrôle du personnel, les procédures à suivre –, puisque ces établissements relèvent des provinces;
  • Ottawa discute avec les provinces de mesures destinées à s'assurer que les travailleurs de ces résidences ne choisissent pas de rester chez eux pour bénéficier de la Prestation canadienne d'urgence. Certaines souhaiteraient leur verser plus d'argent, comme l'a fait le Québec, et le gouvernement fédéral pourrait participer à cet effort.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Politique fédérale

Politique