•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'ex-journaliste économique Claude Beauchamp n'est plus

Reporter, gestionnaire, animateur, militant... Il a également frayé avec la politique dans les années 90.

Claude Beauchamp souriant devant un fond bleu.

Le journaliste Claude Beauchamp

Photo : Radio-Canada

Le journalisme économique perd l'un de ses pionniers au Québec.

Claude Beauchamp est décédé dimanche après-midi, a confirmé sa famille à Radio-Canada. La cause de sa mort n'a pas été révélée.

M. Beauchamp a animé l'émission Capital Actions sur RDI de 1995 à 2004 – une émission dont il était le concepteur et l'artisan.

Reconnu comme un pionnier du journalisme économique et financier québécois, Claude Beauchamp est celui qui a mis sur pied une véritable section économique au journal La Presse, où il a également travaillé comme chef de bureau à l'Assemblée nationale à la fin des années 60.

Claude Beauchamp sur le plateau d'une émission de Radio-Canada en 1975.

Le journaliste Claude Beauchamp en 1975

Photo : Radio-Canada / Jean-Pierre Karsenty

M. Beauchamp a aussi été rédacteur en chef et éditeur adjoint du quotidien Le Soleil de Québec, où il a contribué à la création d'une section économique dans les années 70. Puis la décennie suivante, c'est en acquérant 49 % des Publications Transcontinental qu'il fait sa marque en contribuant à l'essor du journal Les Affaires et de la revue Commerce.

Claude Beauchamp a également occupé la fonction de président de la Fédération professionnelle des journalistes du Québec (FPJQ), en plus de contribuer à la fondation du Conseil de presse, en 1973.

Une parenthèse politique

Sa démission en tant que président des publications Les Affaires Inc. en 1990 sera suivie d'un engagement militant et politique pendant une période particulièrement trouble sur le plan des relations entre le Québec et le Canada.

Fédéraliste, M. Beauchamp s'impliquera notamment dans plusieurs forums sur la réforme de la Constitution canadienne avant de faire campagne en faveur de l'Accord de Charlottetown, qui sera finalement rejeté par voie référendaire en 1992.

Brièvement candidat à l'élection de 1994 à la mairie de Montréal , il se retirera sept mois avant le scrutin pour appuyer Pierre Bourque, qui sera ultimement élu.

Cette expérience mettra fin à son implication en politique active, malgré de nombreuses rumeurs lui prêtant l'intention de s'impliquer plus tard au niveau fédéral, provincial et municipal.

Ses contributions financières au Conseil de l'unité canadienne, alors qu'il animait Capital Actions sur RDI, lui vaudront par ailleurs les critiques du Bloc québécois, au tournant des années 2000.

M. Beauchamp a pris sa retraite du journalisme en 2004. Sa carrière a notamment été soulignée par l'Association des économistes québécois, qui lui a remis un prix d'excellence en 2012.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Médias

Économie