•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La SPCA licencie des employés dans les T.N.-O.

Les bureaux de la SPCA dans les T.N.-O. sous un ciel dégagé.

La SPCA réduit ses activités afin de stabiliser ses dépenses.

Photo : Radio-Canada / Jamie Malbeuf

Radio-Canada

En raison d'un important manque de revenus lié à la pandémie de la COVID-19, la SPCA des Territoires du Nord-Ouest mettra à pied des employés et réduira ses activités afin d'assurer sa stabilité financière.

Dans un communiqué diffusé samedi et signé par son conseil d’administration, l’organisme de défense des animaux à but non lucratif souligne que l’annulation de son gala annuel et l’incertitude entourant l’avenir de ses collectes de fonds l’obligent à prendre cette décision.

« Nous avons perdu des sources majeures de revenus pour les prochains mois, précise le communiqué. Nous devons agir pour réduire nos dépenses [et ainsi] remplir notre mandat de s’occuper des animaux ».

Les employés licenciés ont eu un préavis de deux semaines.

Pas d'aide d'Ottawa

La Société pour la prévention de la cruauté envers les animaux ajoute qu’elle ne peut compter sur une aide financière du gouvernement fédéral. En effet, dit-elle, les modalités entourant les fonds distribués par Ottawa ne sont pas claires quand il s’agit d’organismes à but non lucratif.

Dans son communiqué, la SPCA ne précise pas l’impact que les licenciements auront sur ses activités quotidiennes. L’organisme continue cependant d’accepter des dons du public.

L'évolution de la COVID-19 d'heure en heure

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !