•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plaidoyer pour un meilleur financement des CHSLD privés

Un homme envoie la main à sa mère à la fenêtre du cinquième étage.

Le fils d'une résidente de l'établissement Le Riverain de Granby est allé saluer sa mère de loin pendant le congé pascal.

Photo : Radio-Canada / Philippe Grenier

Radio-Canada

La directrice générale du CHSLD privé non-conventionné Wales Home, Brendalee Piironen, déplore l'écart de financement qui persiste entre les CHSLD publics et privés.

Un CHSLD, c'est un CHSLD, qu'il soit privé, privé conventionné ou public. On a une obligation avec notre permis de donner les mêmes soins.

Une citation de :Brendalee Piironen, directrice générale du CHSLD Wales Home

La directrice générale affirme avoir dû se battre afin que son établissement reçoive un financement adéquat. Elle dénonce toutefois que d'autres CHSLD privés n'ont pas cette chance.

Toutefois, selon Brendalee Piironen, le manque de financement ne saurait expliquer le sort qui a été réservé aux aînés du CHSLD Herron de Dorval. En un mois, 31 résidents sont morts, dont au moins cinq des suites de la COVID-19.

C'est horrible ce que ces gens en fin de vie ont vécu et les membres de leurs familles, ça me brise le coeur.

Une citation de :Brendalee Piironen, directrice générale du CHSLD Wales Home

Comme le CHSLD Wales Home, l'établissement de Dorval ne fait pas partie du réseau public. Brendalee Piironen déplore que des événements du genre aient des impacts négatifs sur la réputation non seulement des CHSLD, mais aussi de l'ensemble du système de santé.

Inspection des établissements de l'Estrie

Au cours de la fin de semaine, le CIUSSS a visité les quatre CHSLD privés de l'Estrie et la résidence Le Riverain pour personnes âgées, à Granby.

Les inspecteurs se seraient notamment assurés que le personnel porte l'équipement de sécurité nécessaire, dont le masque, les gants et les blouses, indique la directrice générale du CHSLD Wales Home qui a reçu cette visite samedi.

Brendalee Piironen explique qu'elle a aussi été questionnée sur les plans de l'établissement en cas d'éclosion de la COVID-19. Les inspecteurs se seraient également assurés que les résidents aient pu communiquer avec leurs proches par vidéoconférence ou par téléphone.

Nous avons fait 81 appels Facetime avec leurs proches et seulement cette semaine, j'ai envoyé deux lettres aux familles, indique-t-elle.

Au CHSLD Wales Home, plusieurs tests de dépistage de la COVID-19 ont été réalisés sur les résidents, mais aucun cas positif déclaré pour l'instant, confirme la directrice générale.

Les propriétaires de la résidence Herron aussi en activité en Estrie

La résidence privée pour aînés Le Riverain de Granby a également été visitée puisqu'elle appartient au groupe Katasa, qui est aussi propriétaire de la Résidence Herron de Dorval.

Normand Brault, le directeur général de la résidence le Riverain qui compte 120 clients affirme que les relations avec l'entreprise Katasa sont excellentes.

On a fait la demande à Katasa pour avoir des équipements et ça a été automatique, explique Normand Brault.

La collaboration de l'entreprise propriétaire permettra notamment aux résidents de communiquer avec leurs proches par vidéoconférence.

Ils partagent notre vision de gestion et qualité des soins, affirme-t-il.

Six tests de dépistage ont été effectués parmi les résidents de l'établissement, mais aucun cas de COVID-19 n'a été déclaré.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !