•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'Ontario encore bien loin de ses objectifs de dépistage; 411 nouveaux cas samedi

Des trousses de prélèvement dans des sachets de plastique.

Près de 100 000 personnes ont été testées en Ontario depuis le début de la pandémie.

Photo : Associated Press / Steve Helber

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2020 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Au lendemain de l'annonce d'une nouvelle stratégie provinciale de dépistage, l'Ontario est encore bien loin de ses objectifs.

Vendredi, le gouvernement Ford annonçait vouloir augmenter la cadence graduellementpour arriver à 16 000 dépistages quotidiens d'ici la première semaine du mois de mai.

Or, le dernier bilan de la province indique que le nombre de tests effectués quotidiennement a presque diminué de moitié par rapport au rythme développé depuis le début de la semaine. En 24 heures, seulement 2050 tests ont été enregistrés.

Par ailleurs, le nombre de résultats de tests en attente (1517) a presque triplé par rapport à samedi dernier.

Lors de son point de presse, samedi, le premier ministre ontarien Doug Ford a une fois de plus affiché sa frustration face à la situation. Je vais m'assoir avec notre équipe de la santé et poser la même question qu'on se pose tous - "pourquoi ne testons-nous pas plus"? Puis, la ministre de la Santé Christine Elliott, qui se trouvait à ses côtés lorsqu'il a fait ces commentaires, a pris la parole : Nous augmentons le nombre de tests, et nous sommes à environ 6000 tests quotidiens en ce moment, a-t-elle dit. La province a fait plus de 4000 tests jeudi. Ce nombre a chuté à 2050 vendredi.

Plus de 6600 cas de COVID-19

Santé publique Ontario a par ailleurs confirmé 411 nouveaux cas de la maladie samedi, ce qui porte le nombre total de cas dans la province à 6648. Il s'agit d'une augmentation de 6,6 % entre jeudi et vendredi.

La province dénombre désormais 253 morts, 31 de plus que le bilan officiel de la veille. Selon l'analyse de CBC/Radio-Canada, qui compile les données locales les plus récentes, la province compterait plutôt 302 morts. Les données de la province sont celles de vendredi à 16 h alors que CBC/Radio-Canada a publié ses dernières données à 18 h samedi.

Parmi tous ces cas, on compte près de 700 hospitalisations, dont 257 dans des unités de soins intensifs et 215 sous respirateur. Des chiffres à peu près stables par rapport aux données des dernières 24 h.

Une partie importante des décès enregistrés est attribuable à des éclosions dans des centres de soins de santé de longue durée. On dénombre 10 éclosions supplémentaires dans ces maisons pour aînés par rapport à vendredi, pour atteindre 79 dans la province.

Fait notable, 43 % des cas confirmés se sont remis de la maladie, avec désormais 2858 guérisons enregistrées en Ontario.

Notre dossier : La COVID-19 en Ontario

100 000 écouvillons contaminés

Lors de son point de presse de samedi, le premier ministre Doug Ford a confirmé qu'une livraison de 100 000 écouvillons de test était arrivée contaminée. Les écouvillons neufs n'étaient pas stériles lors de leur livraison.

La compagnie asiatique a appelé le gouvernement fédéral pour nous avertir, "il y en a 100 000, nous avons trouvé des moisissures"... Nous faisons nos propres contrôles de qualité. Nous en avons découvert 200 000 de plus [qui étaient aussi contaminés]. C'est d'ailleurs pour cette raison que nous devons fabriquer tout ça ici. (...) Au moins nous avons nos propres standards ici au Canada, nous pouvons garder un œil sur la qualité, a-t-il expliqué.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !