•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Harvey Weinstein inculpé pour un troisième cas d'agression sexuelle

Le producteur Harvey Weinstein

Le producteur de films Harvey Weinstein arrivant au tribunal à New York.

Photo : Reuters / Jeenah Moon

Radio-Canada

Harvey Weinstein a été inculpé vendredi pour une troisième affaire d'agression sexuelle dans un dossier que montent des procureurs de Los Angeles contre l'ex-magnat d'Hollywood.

Nous continuons à construire et à renforcer notre dossier, a déclaré la procureure de Los Angeles, Jackie Lacey.

Le producteur déchu, déjà emprisonné dans l'État de New York après avoir été reconnu coupable d'agression sexuelle et de viol, doit répondre à trois accusations d'agressions sexuelles devant la justice californienne, a fait savoir vendredi le bureau de la procureure de Los Angeles.

Weinstein est accusé d'avoir agressé sexuellement une femme restée anonyme à Beverly Hills en mai 2010.

Cette nouvelle accusation d'agression sexuelle s'ajoute ainsi à deux inculpations annoncées en janvier.

Il était déjà accusé d'être entré de force dans la chambre d'hôtel d'une femme pour la violer, le 18 février 2013, puis d'en avoir agressé une autre le lendemain dans une chambre d'hôtel de Beverly Hills.

Harvey Weinstein nie les faits et assure que toutes ces relations étaient consenties.

Si nous découvrons de nouvelles preuves de crimes qui n'étaient pas connus, comme ce fut le cas ici, nous enquêterons et déterminerons si de nouvelles inculpations sont nécessaires, a ajouté Mme Lacey.

On ne sait pas quand le procès commencera, mais le bureau de la procureure a confirmé vendredi avoir lancé une demande de transfert de Weinstein.

À son arrivée, il sera mis en accusation. (...) Une fois la date du procès fixée, le public sera informé, indique le communiqué.

Dans ce dossier, Harvey Weinstein encourt jusqu'à 29 ans de prison.

Près de 90 femmes ont, à ce jour, accusé publiquement Harvey Weinstein de harcèlement, d'agression sexuelle ou de viol. La plupart des faits allégués sont prescrits.

Le porte-parole de Harvey Weinstein, Juda Engelmayer, s'est refusé à tout commentaire, indiquant ne pas avoir été pour le moment en mesure de joindre les avocats de Weinstein. Aucun commentaire n'a pu être obtenu dans l'immédiat auprès de l'équipe juridique de Weinstein.

Avec les informations de Reuters, et Agence France-Presse

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !