•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Québec demande l'annulation des festivals et événements publics « estivaux »

Une foule réunie devant une scène.

Le Festival d'été de Québec avait déjà annoncé l'annulation de l'événement cette année.

Photo : Radio-Canada / Guillaume Croteau-Langevin

Radio-Canada

Après Montréal qui a annulé ses événements publics jusqu’au début du mois de juillet, le gouvernement du Québec va plus loin et annonce une interdiction similaire « pour la période estivale ».

Cette décision a été prise conjointement par la ministre du Tourisme, Caroline Proulx, la ministre de la Culture, Nathalie Roy, et la ministre déléguée à l’Éducation, Isabelle Charest.

Dans un contexte où certaines mesures sanitaires mises en place pour protéger les Québécois de la COVID-19 devront être respectées à plus long terme, le gouvernement du Québec demande l’annulation des festivals, ainsi que des événements publics sportifs et culturels prévus sur le territoire québécois pour la période allant jusqu’au 31 août 2020, est-il indiqué dans un communiqué publié vendredi après-midi.

L’industrie de la culture et celle du tourisme sont les deux secteurs les plus lourdement visés par la crise de la COVID-19, a admis vendredi à RDI Caroline Proulx, la ministre du Tourisme.

En entrevue au 15-18, la ministre de la Culture, Nathalie Roy, a pour sa part expliqué que la décision d’annuler les manifestations culturelles n’a pas été faite de gaieté de cœur.

Cette décision a été prise dans le seul but de sauver des vies humaines.

Nathalie Roy, ministre de la Culture

La ministre a également ajouté que cette décision a été arrêtée pour répondre à l’inquiétude des municipalités qui sont les seules habilitées à délivrer les permis et les autorisations pour la tenue des festivals et des grands événements.

Lorsque les promoteurs prévoient leur programmation des festivals, ils engagent des sommes et plus on avance vers la date de l’événement plus les sommes investies sont importantes et dans l’éventualité d’une annulation, plus les pertes sont importantes, a précisé la ministre Roy.

Québec annonce également explorer diverses formes d’accompagnement et de soutien pour les événements et festivals touchés par cette mesure.

Le gouvernement du Québec a dû prendre une décision difficile, mais nécessaire. Nous sommes conscients des impacts que cela représente pour les organisateurs, et nous les remercions de leur contribution à l’effort collectif, a indiqué par voie de communiqué la ministre Proulx.

Jusqu’à maintenant, le Festival international de Jazz, le Festival Juste pour rire et les Francos, à Montréal, le Festival d’été de Québec et le Festif! de Baie-Saint-Paul avaient, entre autres, reporté à l'automne ou carrément à l’année prochaine leur programmation.

Le sort d'autres grands événements restait à confirmer, dont Osheaga, îleSoniq et d'autres festivals sous le giron du groupe evenko.

Les saisons du Canadien de Montréal, des Alouettes, de l’Impact et des autres équipes professionnelles de sport au Québec seront également touchées par cette annonce du gouvernement provincial. Toutefois, ces ligues sportives pourraient décider de jouer à huis clos, ce qui leur permettrait de respecter les consignes sanitaires interdisant les rassemblements.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !