•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Éclosion de COVID-19 au Manoir Liverpool : le CISSS prend le contrôle

La résidence pour personnes âgées le Manoir Liverpool de Lévis, vue de l'extérieur en mars 2020.

Des travailleurs de la santé du Manoir Liverpool à Lévis ont été infectés.

Photo : Radio-Canada / Guylaine Bussière

Avec 33 cas confirmés de COVID-19 en ses murs et un décès, le Manoir Liverpool à Lévis doit céder temporairement la gestion des lieux au CISSS de Chaudière-Appalaches.

L’information a été confirmée vendredi après-midi. Le Centre intégré de santé et de service sociaux (CISSS) explique qu’il sera maintenant responsable de la gestion et des soins à l’intérieur de cette résidence privée pour personnes âgées.

L’éclosion majeure dans ce milieu et le manque de personnel sont les facteurs qui nécessitent ce changement de fonctionnement, poursuit le CISSS.

Davantage d'infirmières, de préposés aux bénéficiaires et de médecins seront dépêchés sur les lieux pour s'assurer que les mesures d'hygiène sont maintenues.

C'est une situation difficile. On a 33 cas confirmés et il y a 10 employés parmi ces cas. On sait que ce sont des personnes très vulnérables alors c'est vraiment le bien-agir et le bien-faire qui amènent à soutenir d'une façon plus importante ces ressources, explique la Dre Liliana Romero, directrice de la santé publique de Chaudière-Appalaches.

Pas une tutelle, pour le moment

Le CISSS a souligné qu'il ne s'agit pas d'une tutelle, dans sa forme légale, puisque la décision vient d'un commun accord.

Depuis le début de la pandémie, la gestion au Manoir Liverpool a été critiquée par des employés qui l'ont qualifiée de « chaotique ».

Ce n'est d'ailleurs pas la seule résidence privée à faire face à une telle décision de la santé publique. À Dorval, le CHSLD privé Herron est maintenant lui aussi géré par un CIUSSS.

Lors d'une conférence de presse du gouvernement sur le sort des aînés, la ministre de la Santé, Danielle McCann, a mentionné, vendredi, que la situation est maintenant stable dans ces deux milieux, pour ce qui est des soins aux résidents.

Par contre, elle a indiqué que l'avenir reste incertain et que dans le cas précis du Manoir Liverpool, des discussions administratives sont en cours concernant sa gouvernance.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !