•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Comment les jeunes feront-ils du sport à 2 m de distance cet été?

Plan au dessous des genoux d'un joueur de soccer, qui a le pied sur un ballon.

Le début de la saison de soccer et de baseball est perturbé par la crise de la COVID-19.

Photo : iStock

Plusieurs scénarios sont envisagés par les associations régionales de soccer et de baseball pour la saison estivale. Si rien n’est encore décidé, l’objectif est de permettre aux jeunes de jouer, même si la saison doit s’étirer.

Québec a d'ailleurs demandé vendredi l'annulation de tous les événements sportifs et culturels prévus dans la province, et ce jusqu'au 31 août. Par contre, le gouvernement a précisé en fin de journée que les activités récréatives n'étaient pas touchées par cette nouvelle consigne.

Néanmoins, ça force les associations à organiser la saison dans l'optique qu'elles doivent respecter la distanciation physique.

Dans la grande région de Québec, 25 000 jeunes prennent part aux activités des différentes équipes de soccer. Les responsables de l’association régionale travaillent d’arrache-pied pour sauver la saison.

On est en pleine période d’inscriptions, alors tout ça est mis un peu sur le hold, déplore le directeur général de l’Association régionale de soccer de Québec, Philippe Bernard, tout en soulignant l’importance de respecter les directives gouvernementales.

La saison pourrait donc être retardée pour commencer en septembre. Les finales pourraient se disputer cet automne ou encore cet hiver.

La température forcerait les associations à jouer à l’intérieur. Il faudra donc que l’Association s’entende avec la Fédération de hockey sur glace du Québec, puisque les saisons risquent de se chevaucher.

Philippe Bernard admet que la situation fait mal aux associations pour qui le début de la saison est une source de financement importante.

Ça nous touche nous, ça affecte à la Fédération ici, et ultimement l’Association canadienne, donc les organismes un peu plus fragiles, ça peut être compliqué, soutient-il.

Et le baseball?

De son côté, l’Association de baseball mineur du Québec n’a pas encore divulgué les différents scénarios envisagés.

Les présidents des associations régionales se sont rencontrés virtuellement pour envisager diverses solutions.

Nous avons donc décidé de ne pas publier ces scénarios préférant plutôt attendre le communiqué officiel de Baseball Québec qui sortira fort probablement au début de la semaine prochaine, peut-on lire sur la page Facebook de l’Association.

Les parents devront s’armer de patience et trouver des activités pour commencer l’entraînement de leurs enfants et les garder actifs.

Ces entrevues ont été effectuées avant l'annonce du gouvernement sur les événements sportifs annulés cet été.

Avec les informations de Jean-Philippe Martin

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !