•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Traquer la COVID-19 grâce aux tests sérologiques

Une vidéo explicative de Carbone à propos des tests rapides pour mieux cerner la COVID-19

Photo : Radio-Canada / François Dubuc

Radio-Canada

Une petite goutte de sang et quelques minutes d’attente suffiront pour savoir si une personne a développé des anticorps contre le coronavirus. C’est l’objectif d’une équipe québécoise qui élabore un test sérologique.

La professeure de chimie Joelle Pelletier fait partie de cette équipe qui développe un test rapide pour déterminer si une personne a déjà été infectée par le coronavirus, parfois même sans s’en être rendu compte.

Les tests génétiques actuellement utilisés sont fiables, mais ne permettent pas de savoir qui a été infecté par le coronavirus dans le passé. Les tests dits sérologiques, qui reposent sur des échantillons de sang plutôt que de salive ou de mucus, viendront compléter l’arsenal des scientifiques, qui souhaitent obtenir un portrait plus détaillé de la progression invisible de l’épidémie. Savoir si une personne a développé une immunité qui pourrait la protéger contre le coronavirus pourrait également s’avérer crucial pour le personnel soignant.

L’équipe, dirigée par Denis Boudreau, de l’Université Laval, espère avoir un prototype fonctionnel d’ici trois à six mois.

Qu'est-ce que Carbone?

Carbone parle d'environnement autrement pour répondre aux préoccupations citoyennes. De la vulgarisation scientifique aux enjeux qui touchent le quotidien des Canadiens, les vidéos de Carbone explorent une diversité de problématiques et de défis pour faire des choix plus éclairés.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Recherche médicale

Santé