•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des stations de lavage de mains conçues dans la région

Un homme se lave les mains.

La Ferblanterie Boily a conçu des stations de lavage de mains comme celle-ci.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Depuis le début de la pandémie de coronavirus, tous les experts martèlent l’importance de se laver les mains. Deux entreprises de la région ont saisi la balle au bond et ont développé des stations de lavage destinées aux endroits où l’eau courante est difficilement accessible, comme les chantiers de construction par exemple.

Les lave-mains proposés par la Ferblanterie Boily, de Saint-Bruno, et l’Équipe SST, une entreprise spécialisée en gestion de la santé et sécurité au travail sur les chantiers de construction, permettent 150 lavages grâce à un simple réservoir de 18 litres d’eau.

Ce qui est le plus efficace, c’est l’eau et le savon comme la santé publique l’a dit. [Notre produit] permet un lavage des mains qui est efficace puis ça répond aux normes du gouvernement, assure le président-directeur général de l’Équipe SST, François Simard.

MR FAB, qui compte une vingtaine d’employés, s’est elle aussi lancée dans la conception de stations de lavage de mains. Elle a en vendu plusieurs notamment à Rio Tinto, Hydro-Québec et à la Croix-Rouge.

L'entreprise de conception, d'usinage et de fabrication de Jonquière souhaite faire une différence dans le contexte actuel.

Aussitôt que la COVID est entrée puis qu’il y a des mesures qui ont commencé à se mettre en place, la majorité de mon équipe ne pouvait plus travailler sur les chantiers. Aussitôt qu’il y a eu des normes de confinement, oui, on travaille pour des services essentiels, mais j’ai gardé seulement les services d’urgence puis tout ce qu’on avait de projets qui n’étaient pas urgents, on a tout mis ça sur la glace pour faire notre part au niveau de la société, soutient le président-directeur général de MR FAB, Raphaël Côté.

Intérêt marqué

Les stations de lavage de mains se vendent comme des petits pains chauds.

Plusieurs entrepreneurs en construction dont les chantiers sont fermés s’y intéressent. Ils voient dans le produit une solution intéressante pour pallier l’absence d’eau courante sur les chantiers. Ils se préparent lentement à une reprise de leurs activités.

En rendant accessible le lavage des mains avec la station, on se prépare, croit le pdg de l’Équipe SST, François Simard.

Les entreprises s’attendent à travailler très fort au cours des prochaines semaines pour répondre à la demande de leurs clients.

D’après le reportage de Thomas Laberge

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !