•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Arrestation de quatre motards criminels au Nouveau-Brunswick

Un membre des Hells Angels.

Les arrestations ont trait au crime organisé, à la drogue, aux produits de la criminalité et au blanchiment d'argent.

Photo : Getty Images / Christopher Furlong

Radio-Canada

Quatre hommes ont été arrêtés dans le cadre d'une enquête sur les activités des clubs de motards criminels au Nouveau-Brunswick.

Le groupe fédéral des crimes graves et du crime organisé de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) au Nouveau-Brunswick a procédé aux arrestations entre le 17 février et le 9 avril, à Edmundston, à Drummond, à California-Settlement et à Moncton.

Les arrestations ont trait au crime organisé, à la drogue, aux produits de la criminalité et au blanchiment d'argent.

Les personnes arrêtées sont un membre apprenti des Red Devils MC âgé de 34 ans; un membre à part entière des Red Devils MC âgé de 29 ans; un membre apprenti des Hells Angels MC âgé de 46 ans ainsi qu'un membre à part entière du chapitre nomade du Nouveau-Brunswick des Hells Angels MC âgé de 46 ans.

Les quatre hommes ont été libérés et comparaîtront en cour à une date ultérieure.

Les Red Devils sont un club de soutien des Hells Angels, et ils agissent donc sous leur direction, explique l'inspecteur Ron Desilva du groupe fédéral des crimes graves et du crime organisé. Les Hells Angels sont impliqués dans le trafic de drogue dans la province, ce qui cause du tort dans nos collectivités.

L'enquête se poursuit.

Deux autres membres du chapitre nomade du Nouveau-Brunswick des Hells Angels sont présentement incarcérés en lien avec des enquêtes antérieures. En 2017, Robin Moulton, 50 ans, a été déclaré coupable de possession de cocaïne dans le but d'en faire le trafic et a été condamné à quatre ans et six mois de prison.

En 2018, Emery « Pit » Martin, 59 ans, a été accusé de trafic de cocaïne, de blanchiment d'argent et de crime organisé. Il attend présentement son procès.

La GRC au Nouveau-Brunswick continue de collaborer avec d'autres services de police et avec le gouvernement du Nouveau-Brunswick afin de perturber les activités des groupes du crime organisé et démanteler ces groupes, qui font du tort à nos collectivités avec leurs activités illicites.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nouveau-Brunswick

Crimes et délits