•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plus de 25 000 personnes ont perdu leur emploi au Manitoba en mars

Des gens font la file dans un bureau de Service Canada.

Un bureau de Service Canada le 19 mars 2020. En raison de la COVID-19, on recommande que les demandes d'assurance-emploi soient faites en ligne.

Photo : La Presse canadienne / Paul Chiasson

Plus de 25 000 personnes ont perdu leur emploi au Manitoba en mars, soit la baisse mensuelle la plus forte depuis 1976, année où Statistique Canada a commencé à collecter des données comparables.

Statistique Canada a publié, jeudi matin, le taux de chômage pour le Canada et les provinces. Au Manitoba, le taux de chômage est passé à 6,4 % pour le mois de mars, comparativement à 5 % en février.

La province affichait le taux de chômage le plus faible parmi les provinces et territoires. Emmanuelle Bourbeau, économiste principale à Statistique Canada, relève toutefois que 6,4 % constitue le taux de chômage le plus élevé dans la province depuis mai 2018. Il était alors à 6,6 %.

Parmi les pertes d’emplois, plus de la moitié de la baisse a été observée chez les jeunes de 15 à 24 ans, précise Emmanuelle Bourbeau.

En observant les données par secteur, on constate que l'emploi au Manitoba a diminué de manière notable dans les services, particulièrement dans les services d'hébergement, de restauration, dans le commerce de gros et de détail, poursuit l’analyste.

Baisse du nombre d’heures travaillées

Ces données sont cependant parcellaires et ne reflètent déjà plus la situation actuelle, alors que la pandémie de COVID-19 force les gouvernements et les entreprises à s’adapter quotidiennement à de nouvelles réalités.

L’enquête de Statistique Canada a été réalisée entre le 15 et le 21 mars. À l’époque, le Manitoba n’avait pas encore ordonné la fermeture des entreprises non essentielles, entrée en vigueur le 1er avril seulement.

La situation a beaucoup évolué depuis, reconnaît Emmanuelle Bourbeau. Le nombre d’heures travaillées permet cependant d’avoir une idée de l’impact que la crise commençait déjà à avoir au Manitoba à la mi-mars.

Ce qu’on constate, c’est qu’il y avait quand même une hausse de 160 % du nombre de gens qui étaient absents du travail toute la semaine, ou au moins la moitié de leurs heures régulières de travail. Ça peut être un indicateur que ces gens-là, au fil des semaines, n’auront peut-être plus d’emploi.

10 % de chômage d’ici la fin de l’année?

Si le marché du travail au Manitoba semble bien absorber, pour le moment, les contrecoups de la pandémie de COVID-19, d’autres prévisions économiques sont plus pessimistes pour la province.

Dans une analyse datée du 25 mars, RBC Economics prévoit que le Manitoba affichera un taux de chômage de 9,8 % en 2020, ce qui en ferait la cinquième province ou territoire ayant le plus fort taux de chômage au pays.

Cette tendance pourrait se refléter dans la prochaine enquête sur la population active de Statistique Canada, qui sera publiée le 8 mai.

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !