•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Zoo sauvage de Saint-Félicien aussi en mode attente

Un tigre au Zoo sauvage de Saint-Félicien

Un tigre au Zoo sauvage de Saint-Félicien

Photo : Radio-Canada

Comme bien d'autres sites et événements, le Zoo sauvage de Saint-Félicien attend les directives du gouvernement pour savoir s'il sera possible d'ouvrir de nouveau cet été et dans quelle mesure.

Le Zoo évalue comment mettre en pratique la distanciation de deux mètres exigée par Québec lorsque la province pourra reprendre ses activités, une fois la propagation de la COVID-19 sous contrôle.

Selon la directrice générale, Lauraine Gagnon, cette façon de faire demande une importante réflexion, spécialement dans un contexte où les gens sont en famille et en mode vacances lorsqu'ils fréquentent le site.

Ce sont vraiment les points de presse, les conseils du gouvernement qui vont nous guider dans l'application de ces mesures-là, mais de un, il faut s'assurer qu'on soit en mesure d'ouvrir et quelles seront les contraintes, quelles seront les exigences. On ne les connaît pas encore. Il y a encore beaucoup d'inconnu, mais on est mode réflexion et la réflexion va s'adapter quotidiennement.

Lauraine Gagnon, directrice générale, Zoo sauvage de Saint-Félicien
Lauraine Gagnon.

La directrice générale du Zoo sauvage de Saint-Félicien, Lauraine Gagnon

Photo : Radio-Canada

Le Zoo doit évaluer différents scénarios avant de dire s'il pourra être de nouveau accessible cet été, mais tout dépendra aussi de l'évolution de la crise et des recommandations de Québec. On peut se fixer des objectifs, mais est-ce que la réouverture des sites où on a des regroupements sera là cet été? On n'en a aucune idée, a poursuivi Mme Gagnon.

Par contre, en attendant une éventuelle réouverture, les soins pour les animaux continuent d'être prodigués. Nos employés sont en forme et les animaux aussi. Tout va très bien du côté de la santé animale. On a une belle équipe d'une dizaine de personnes qui tient le fort. On n'a aucun cas présentement tant chez nos employés que chez nos animaux, comme on a vu un cas au Zoo de New York, a-t-elle conclu.

Avec des informations de Mélissa Paradis

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saguenay–Lac-St-Jean

Zoologie