•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Westmount recommande la marche à sens unique sur le trottoir; Rosemont y réfléchit

« Avançons tous dans la même direction pour sauver des vies », dit Westmount. Mais l'organisme Piétons Québec n'est pas convaincu.

Westmount veut accroître l’espace entre les piétons pour favoriser la distanciation physique.

Westmount veut accroître l’espace entre les piétons pour favoriser la distanciation physique.

Photo : getty images/istockphoto / Linda Raymond

Depuis mercredi, les piétons de Westmount sont invités à ne plus se croiser sur les trottoirs pour favoriser la distanciation physique et ainsi prévenir la propagation de la COVID-19.

Certaines de nos rues et certains de nos trottoirs sont trop étroits, constate la mairesse de Westmount, Christina M. Smith. Nous encourageons les citoyens à adopter cette nouvelle mesure.

Dans les rues à double sens, les piétons doivent marcher dans le sens de la circulation routière.

Dans les rues à sens unique, ceux qui marchent sur le côté ouest du trottoir devront suivre la direction sud et ceux qui marchent sur le côté est du trottoir devront suivre la direction nord.

Avançons tous dans la même direction pour sauver des vies.

Christina M. Smith, mairesse de Westmount

Westmount est l'une des toutes premières municipalités québécoises à recommander le sens unique sur les trottoirs. À Rimouski, la Ville a aussi imposé le sens unique pour éviter les rencontres face à face de marcheurs au parc Beauséjour.

Rosemont–La-Petite-Patrie veut sonder sa population

À Montréal, le maire de l'arrondissement Rosemont–La-Petite-Patrie, François W. Croteau, a l'intention de demander l'opinion de sa population sur la page Facebook de la municipalité. L'idée est en cours d'analyse à l'arrondissement. Plutôt que d'imposer une règle, le maire songe plutôt à pousser un mouvement volontaire citoyen.

On cherche des idées nous aussi, car on constate que c'est vraiment compliqué à cause des trottoirs de 1,5 mètre.

François W. Croteau, maire de Rosemont–La-Petite-Patrie

Mercredi, la directrice régionale de la santé publique de Montréal, la Dre Mylène Drouin, a déclaré que pour le moment, on ne pense pas que ce soit nécessaire de mettre ça en place dans toutes les rues.

Il faudra peut-être regarder rue par rue où il y a des problèmes à respecter les deux mètres et s'il faut ajouter des indications spécifiques, a-t-elle ajouté.

Piétons Québec n'est pas convaincu

L'organisme qui défend les piétons québécois ne croit pas à cette idée. Ce n'est pas une solution magique, dit la porte-parole de Piétons Québec, Jeanne Robin.

Le problème, c'est que ça oblige parfois à un détour très important que les gens ne feront pas, par exemple en sortant de chez eux.

Jeanne Robin, porte-parole de Piétons Québec

L'organisme craint aussi que le sens unique sur les trottoirs encourage les piétons à traverser la rue n'importe où, ce qui pose un enjeu de sécurité.

Piétons Québec est plutôt favorable à des mesures pour élargir les trottoirs en partageant la route.

Par exemple, la mairesse de Montréal Valérie Plante a annoncé, mercredi, qu'une voie de stationnement sera ouverte aux piétons sur l'avenue Mont-Royal pour créer un corridor sanitaire.

Westmount a aussi supprimé une voie de circulation et de stationnement sur l'avenue Greene pour élargir l'espace pour les piétons.

À Drummondville, le pont Curé-Marchand a été fermé à la circulation automobile pour le réserver aux piétons et aux cyclistes.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Grand Montréal

Coronavirus