•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Annulation du Festival en chanson de Petite-Vallée, du Festival BleuBleu et de Fort Causap

La chanteuse tient un micro dans les mains sur une scène.

Isabelle Boulay devait assumer le rôle d'artiste passeure cette année, au Festival en chanson de Petite-Vallée.

Photo : Capture d'écran / capture d'écran

Des organisateurs de festivals et autres événements d’été gaspésiens se voient contraints d’annuler leurs activités en raison de la pandémie de COVID-19. C’est le cas notamment du Festival en chanson de Petite-Vallée, du Festival de musique BleuBleu de Carleton-sur-Mer et de l’événement sportif Fort Causap.

De son côté, le directeur général et artistique du Festival en chanson de Petite-Vallée, Alan Côté, se fait rassurant en expliquant que ces changements ne menacent pas la santé financière de l’organisation.

Selon lui, les divers commanditaires et bailleurs de fonds ont tous promis d’être au rendez-vous en 2021.

Les répercussions négatives se traduisent plutôt par des pertes de retombées économiques.

C'est plus les impacts économiques autour du festival, des retombées qui seront pas là dans la région cette année, explique-t-il. En termes d’économie locale, c'est des emplois, des hôtels, des chambres, des restaurants partout, des salaires d’employés qui dépensent dans la région. Donc ça se répercute dans tous les secteurs, dans le fond.

Cependant, un baume vient apaiser la nouvelle : Isabelle Boulay honorera son titre d’artiste passeure et sera des nôtres lors du 38e Festival en chanson, qui sera présenté du 30 juin au 10 juillet 2021.

BleuBleu aussi reporté à 2021

Musicienne dans une petite salle de spectacle.

Le Festival Bleu Bleu de Carleton-sur-Mer.

Photo : Radio-Canada / Nadia Ross

Le Festival BleuBleu de Carleton-sur-Mer a aussi été reporté à 2021. L’organisation a jugé qu’il était irréaliste de reporter le festival à l'automne.

La première édition avait été une réussite et l’organisation avait le vent dans les voiles.

Toutefois, ce n'est que partie remise, indique Myriam-Sophie Deslauriers, cofondatrice du festival.

On voulait exploiter de nouveaux lieux de diffusion, de nouveaux concepts de spectacles rassembleurs, mais ce n‘est pas du travail perdu, dit-elle. On va juste pouvoir présenter une édition encore plus merveilleuse que ce qu’on avait prévu cette année.

Selon Myriam-Sophie Deslauriers, les impacts financiers de ces imprévus sont minimes, étant donné que les principales dépenses n’avaient pas encore été engagées.

Partie remise pour Fort Causap

Des participants s'échauffent avant le début des épreuves.

Des participants s'échauffent avant de commencer les épreuves à Fort Causap.

Photo : Courtoisie : Geneviève Gagné

L'événement Fort Causap a aussi été reporté en 2021.

Malgré le fait que cette décision soit décevante, elle a été reçue comme un soulagement, explique le président de Fort Causap, Michel Coutu.

On a contacté tous nos bailleurs de fonds parce que le festival est entièrement financé par le privé, dit-il. Plusieurs entreprises nous ont dit qu’elles étaient très soulagées de voir que le festival allait être reporté. Beaucoup sont sur le respirateur présentement.

Les bracelets déjà achetés doivent être conservés pour l'édition de 2021. Les spectateurs qui ne pourront y assister seront remboursés.

Quant aux équipes participantes inscrites, elles conserveront leurs places pour 2021.

L'organisation précise que le festival sera de retour du 21 au 25 juillet 2021, immédiatement après les festivités du 125e anniversaire de la Ville de Causapscal.

Pas d'annulation du FMBM pour le moment

Foule rassemblée pour un spectacle au cap Bon Ami, parc Forillon

Spectacle au cap Bon Ami, parc Forillon

Photo : Charles Bilodeau (FMBM)

Par ailleurs, l’organisation du Festival Musique du Bout du Monde (FMBM) n’a pas annoncé que l’événement était annulé, mais a publié un communiqué. Bien que nous voulions définitivement réussir à sauver l’été et maintenir la 17e édition en août prochain, nous sommes réalistes, peut-on y lire.

Ce que nous pouvons confirmer à ce moment-ci, c’est que nous serons présents pour contribuer à la relance de l’économie locale et régionale. Nous serons prêts à inviter toute la communauté à se rassembler et à se retrouver sur la rue de la Reine lorsqu’il sera sécuritaire de le faire.

Rappelant que la mission principale du festival est de « faire découvrir et célébrer les différences culturelles, incluant la culture gaspésienne, tout en valorisant l’économie locale », la direction fait savoir que plusieurs projets sont en cours pour permettre de réaliser cela à distance. Nous sommes convaincus que l’apport de nos innombrables bénévoles et collaborateurs nous permettra de nous réinventer et d’avancer dans ce nouveau contexte.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !