•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Sherbrooke lance aussi son formulaire de signalement

Une voiture du Service de police de Sherbrooke devant le palais de justice de Sherbrooke.

Entre dimanche et mercredi, le Service de police de Sherbrooke (SPS) a reçu 607 appels en lien avec la COVID-19.

Photo : Radio-Canada / Martin Bilodeau

Radio-Canada

Un nouveau formulaire de signalement est maintenant disponible sur le site Internet de la Ville de Sherbrooke.  Les citoyens qui sont témoins de comportements qui ne respectent pas les règles liées à la COVID-19 peuvent l'utiliser pour des cas non urgents.

L’objectif est entre autres de désengorger le service du 911 et d’alléger le travail des policiers qui doivent répondre aux nombreuses plaintes.

Entre dimanche et mercredi, le Service de police de Sherbrooke (SPS) a reçu 607 appels en lien avec la COVID-19 et seulement 107 d’entre eux ont nécessité une intervention policière.

On veut essayer de garder un certain contrôle au SPS pour savoir ce qui est vraiment urgent, explique la présidente du comité de la sécurité publique à la Ville de Sherbrooke, Danielle Berthold.

Un policier à temps plein va recevoir les formulaires et un choix de priorités sera fait. Mme Berthold ajoute que les interventions se font parfois au téléphone.

On ne veut pas un principe que les citoyens dénoncent, dénoncent, dénoncent, mais si un citoyen pense qu’il doit le faire, il peut le faire avec le formulaire, précise-t-elle.

Selon elle, la situation n’est pas plus simple pour les corps policiers.

Même pour les interventions que l’on doit faire, ce n’est pas trop clair. C’est quoi la distanciation physique? On peut marcher dans la rue avec une amie à deux mètres ou c’est un rassemblement? On ne sait pas trop où naviguer là-dedans. Je ne sais pas qui va mettre de l’ordre là-dedans, conclut-elle.

La situation à Magog

Depuis le 15 mars, la Régie de police Memphrémagog a noté que 30,7 % de ses interventions policières sont en lien avec la COVID-19. L' organisation élabore en ce moment une structure pour regrouper en ligne les informations destinées aux citoyens pour faire diminuer le nombre d'appels qui entrent à ce sujet.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Estrie

Politique municipale